ciel couvert
DE | FR
International
Economie

L'Oréal: la marque vend plus de maquillage qu'avant la pandémie

L'Oréal maquillage vente pandémie succès commerce produits de beauté résultats
Image: Shutterstock

Devinez qui profite de la fin du port du masque pour booster ses ventes?

Une des marques L'Oréal, Maybelline New York, qui vend des rouges à lèvres et des mascaras, a réussi à dépasser ses résultats à la même période en 2019.
22.10.2021, 06:3622.10.2021, 09:51

Les ventes de cosmétique du français L'Oréal ont bondi grâce à la relance de l'économie et l'assouplissement des restrictions sanitaires, notamment envers le port du masque. Cette levée des mesures semble avoir incité de nombreuses consommatrices à recommencer à se maquiller et à se parfumer.

Comme le rapporte Bloomberg, des marques telles que la très connue Maybelline New York, qui vend des rouges à lèvres et des mascaras, a dépassé ses résultats en comparaison à la même période en 2019.

  • D'ailleurs, l'Oréal s'est rapidement remis de la pandémie, grâce à la diversité de son offre de produits.
  • Lorsque les consommateurs étaient enfermés, la baisse de la demande de maquillage a été partiellement compensée par un énorme intérêt pour les crèmes, surtout celles recommandées par les dermatologues sur les différents réseaux sociaux.

Le groupe explique encore ses résultats en utilisant des exemples par pays, notamment avec la France. Selon eux, le fait que le port du masque ne soit plus obligatoire à l'extérieur a grandement augmenté les ventes de rouges à lèvres et de fonds de teint. (jch)

C'est quoi le métaverse?

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi les cryptomonnaies sont en chute libre
Les rumeurs d'insolvabilité de FTX, une société de trading crypto, ont créé de gros remous dans la sphère de la cryptomonnaie. Une dégringolade qui touche tout un écosystème encore fragile.

La descente aux enfers continue pour les monnaies virtuelles. Depuis plusieurs mois en chute, les Bitcoin, Ethereum, Ripple Binance Coin et consorts ont pris l'eau et des fortunes ont commencé à fondre. Difficile dans ce cas-là de ne pas citer Warren Buffett:

L’article