larges éclaircies
DE | FR
International
Elizabeth II

Un jeune soldat du cortège funèbre d'Elizabeth II retrouvé mort

Elizabeth II

Un jeune soldat du cortège funèbre d'Elizabeth II a été retrouvé mort

Mercredi dernier, le soldat britannique Jack Burnell-Williams, 18 ans, a été retrouvé sans vie dans une caserne de l'armée au cœur de Londres. Les circonstances de son décès restent inexpliquées.
04.10.2022, 14:5304.10.2022, 15:04
Plus de «International»

Dix jours plus tôt, l'adolescent faisait partie des plus jeunes recrues de la Household Cavalry et du cortège de militaires derrière le cercueil de la reine Elizabeth, le jour de ses funérailles.

Mercredi 28 septembre, un peu avant 16 heures, le corps de Jack Burnell-Williams a été retrouvé inanimé dans la caserne d'Hyde Park, dans le quartier de Knightsbridge, à Londres. Déployés immédiatement sur place, les services d'urgence n'ont rien pu faire pour le sauver: le jeune homme de 18 ans a été déclaré mort sur les lieux.

Image
image: facebook/the mirror

Que s'est-il passé?

Un porte-parole de l'armée a confirmé la nouvelle, sans fournir davantage d'indications: «C'est avec tristesse que nous pouvons confirmer le décès du soldat Jack Burnell-Williams. […] Nos pensées vont à la famille et aux amis du soldat en ce moment difficile et nous demandons que leur vie privée soit respectée.»

Pour la police britannique, interrogée par The Mirror, le décès n’a rien de suspect. La piste criminelle a été écartée. «La mort était inattendue, elle a fait l’objet d’une enquête et n’est pas considérée comme suspecte. Les officiers vont aider à préparer un rapport pour le coroner», ont précisé les forces de l’ordre.

L'hommage déchirant de sa famille

Dans les heures et les jours qui ont suivi le décès, les hommages n'ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux, notamment de la part de la famille de Jack Burnell-William. Sa maman, Laura, s’est dite dévastée par l’annonce: «Je n'aurais jamais pensé que je dirais cela un jour. Notre famille a le cœur brisé par le décès soudain de notre merveilleux fils Jak Williams hier», a-t-elle indiqué sur Facebook.

Quant à son père, Daniel, il clamait moins de deux semaines plus tôt, le jour des funérailles d'Elizabeth II, toute sa fierté pour son fils:

Molly Holmes, la petite amie de Jack, a également partagé son émotion sur le réseau social. «Tu vas nous manquer à jamais, mon amour. J'ai vraiment le cœur brisé.»

Image
image: facebook/the mirror

Les proches du jeune homme ont organisé ce week-end un lâcher de ballons bleus en sa mémoire, au Bryntirion Football Club à Bridgend, dans le sud du Pays de Galles. (mbr)

Les funérailles d'Elisabeth II
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine n'est pas la plus grande menace pour l'Ukraine
Samedi, l'agression de l'Ukraine fêtera un terrible anniversaire. Ironie du sort, l'annexion de la Crimée célèbre, elle, ses dix ans. Une double peine pour un pays et un président qui n'ont jamais été aussi loin de gagner la guerre et... l'adhésion d'un monde occidental qui fatigue. Il est temps d'offrir une définition plus pertinente à cette «victoire» qui peine à convaincre.

Le 24 février 2022, à l'aube, l'Europe se faisait tirer du lit par une «opération militaire spéciale» qui ébranlera toute la baraque. Vladimir Poutine, l'œil scotché sur l'objectif, annonçait sans trembler l'arrivée des blindés sur le sol ukrainien. Bordel, l'Ukraine, c'est quoi? C'est où? Zelens... qui? Très vite, l'Europe comprend que ce pays qu'on applaudissait à l'Eurovision n'est pas aussi loin que le Yémen. Que les premiers cadavres qui allaient tomber dans la journée conduisaient «les mêmes voitures que nous». Que les premiers réfugiés qui intégreraient nos familles jouent à la PlayStation et s'habillent chez H&M.

L’article