larges éclaircies
DE | FR
International
Elizabeth II

70 ans du règne d'Elizabeth II: pas de service religieux à Saint-Paul

Queen Elizabeth II wipes her eye as she and the Duke of Kent watch from the balcony of Buckingham Place after the Trooping the Color ceremony in London, Thursday, June 2, 2022, on the first of four da ...
Image: sda
Elizabeth II

Bloody hell! La fête est finie pour la reine Elizabeth II

Bien qu'elle ait pris part sans ciller aux festivités organisées tout au long de la journée de jeudi, la reine a annoncé qu'elle renonçait à participer à celles d'aujourd'hui.
03.06.2022, 09:1103.06.2022, 11:35
Plus de «International»

La décision a été prise avec «une grande réticence» après avoir considéré le «voyage et l'activité requis», a indiqué le palais. Elizabeth II n'assistera donc pas au service du jubilé de vendredi à la cathédrale Saint-Paul, au centre de Londres. Elle a, toutefois, tenu à «remercier tous ceux qui ont fait d'aujourd'hui une occasion aussi mémorable».

Une surprise, selon la BBC, quand on connaît la ferveur religieuse de la Reine. La chaîne estimait que le service à la cathédrale Saint-Paul était l'une de ses priorités pour ce week-end de jubilé.

Un jeudi déjà bien rempli

Il faut dire que la journée d'hier a déjà été éprouvante pour la monarque de 96 ans, qui ne fait pas mystère de ses problèmes de santé et de mobilité.

Selon la BBC, la monarque aurait «ressenti une gêne» en regardant le défilé de jeudi au palais de Buckingham. Sans fournir plus de précisions. Un malaise qui ne l'a, toutefois, pas empêchée d'apparaître à deux reprises sur le balcon du palais de Buckingham, flanquée d'autres membres de la famille royale. 👇

Camilla, the Duchess of Cornwall, Prince Charles, Queen Elizabeth II, Kate, Duchess of Cambridge, Prince Louis, Princess Charlotte, Prince George, and Prince William watch from the balcony of Buckingh ...
Image: sda

Ni, le soir même, de participer à la cérémonie d'éclairage des balises, qui clôturait la première journée de célébration. Lors de cette dernière apparition de la journée, la reine a touché le globe symbolique, entraînant l'illumination d'une chaîne de lumières partant de sa maison, le château de Windsor, jusqu'au palais de Buckingham. Des milliers de balises ont également été allumées à travers le Royaume-Uni et tout le Commonwealth. 👇

Britain's Queen Elizabeth II symbolically leads the lighting of the principal Jubilee beacon at Windsor Castle, Windsor, England, Thursday June 2, 2022, on day one of the Platinum Jubilee celebra ...
Image: sda

Du coup, qui sera présent aujourd'hui?

La plupart des membres de la famille royale assisteront, pour la reine, au service du jubilé à la cathédrale Saint-Paul, ainsi que des récipiendaires d'honneurs, des figures politiques ou encore d'anciens premiers ministres. Parmi eux:

  • Le prince Charles et son épouse.
  • Kate et William.
  • Le prince Harry et Meghan.
  • Mais aussi le premier ministre Boris Johnson, qui donnera une lecture du Nouveau Testament.

En revanche, le prince Andrew, testé positif au Covid-19, fera partie des grands absents, de l'événement qui débutera à 12h30 (heure suisse).

La suite est prévue samedi

Le prochain événement du jubilé figurant à l'agenda de la reine est le derby sur l'hippodrome d'Epsom samedi. Toutefois, on ignore encore si son état de santé lui permettra d'assister à la course de chevaux. (mbr)

La reine d'Angleterre est une icône de pop culture
1 / 11
La reine d'Angleterre est une icône de pop culture
«Platinum Jubilee», Alison Jackson, 2021.
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Veto américain à l'ONU sur un «cessez-le-feu immédiat» à Gaza
Les Etats-Unis, malgré la pression internationale, ont de nouveau bloqué une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU demandant un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Malgré la pression internationale pour atténuer leur soutien à Israël, les Etats-Unis ont de nouveau empêché mardi le Conseil de sécurité de l'ONU d'exiger un cessez-le-feu «immédiat» à Gaza, faisant circuler un texte alternatif sur une possible trêve sous conditions.

L’article