DE | FR
Image: AP dpa-Zentralbild POOL

Elon Musk devra continuer de faire valider ses tweets

L'homme d'affaires qui va acquérir le géant du web doit toujours faire valider ses tweets sur Tesla avant publication. On vous explique tout ça.
27.04.2022, 21:0728.04.2022, 06:18

Il a beau se présenter comme un farouche défenseur de la liberté d'expression sur Twitter, Elon Musk doit (encore) continuer à faire pré-valider ses tweets directement liés à l'activité de Tesla. Cet accord passé avec les autorités en 2019 a toujours lieu d'être, selon la décision d'un juge ce mercredi 27 avril.

Surveillé depuis 2018

La mésentente entre le patron de Tesla et le gendarme américain des marchés boursiers (SEC) a débuté le 7 août 2018 exactement. En effet, l'entrepreneur assurait dans un Tweet disposer des financements appropriés pour retirer Tesla de la Bourse, une déclaration qui avait fait flamber l'action. Seul problème, il ne pouvait prouver ses dires. Conséquences, le milliardaire a reçu une amende de 20 millions de dollars de la SEC et a été contraint d'abandonner le poste de président du conseil d'administration de Tesla.

Après un nouveau tweet en 2019, le gendarme de la bourse américaine avait alors exigé que les tweets directement liés à l'activité de l'entreprise soient approuvés par un juriste compétent avant leur diffusion.

Commentaires jugés comme frauduleux

Elon Musk demandait depuis mars 2022 la fin de l'accord conclu avec la SEC, mais sa requête qui affirmait que le gendarme de la bourse américaine «cherchait à harceler Tesla et à le réduire au silence» a été rejetée.

Selon la décision du juge Lewis Liman: «Musk ne peut pas chercher à rétracter un accord qu'il a sciemment et volontairement conclu en affirmant simplement qu'il avait eu l'impression à l'époque qu'il devait accepter, mais qu'il aurait préféré en fait refuser, maintenant que le spectre d'un litige n'est plus qu'un lointain souvenir et que son entreprise est devenue, à ses yeux, invincible». Il ajoute:

«Le principe de liberté d'expression ne lui permet pas d'émettre des commentaires qui sont ou pourraient être considérés comme frauduleux ou contraires aux lois boursières»
Lewis Liman, juge

Il a aussi rejeté la demande de M. Musk d'annuler une partie des demandes de documents envoyées par la SEC après la publication en novembre de tweets d'Elon Musk demandant à ses abonnés sur le réseau social s'il devait ou non céder 10% de ses actions dans le fabricant de véhicules électriques.

La SEC veut notamment savoir si ces tweets, qui ont fait bouger le cours de l'action, ont bien été pré-approuvés et a ouvert une enquête pour déterminer si des délits d'initiés n'avaient pas été commis. (ats/cru)

25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)

1 / 27
25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Une Tesla vole sur 15 mètres dans les rues de Los Angeles

Et si Elon Musk vous fascine, voilà de quoi vous satisfaire!

SpaceX va (aussi) envoyer des vacanciers dans l'espace

Link zum Artikel

Elon Musk assure que son robot n'est pas là pour détruire l'humanité

Link zum Artikel

Visionnaire, milliardaire, et Picsou: Elon Musk a 50 ans, voici sa vie de fou

Link zum Artikel

Tesla, bientôt détrônée par une camionnette électrique?

Link zum Artikel

Tesla écope d'une amende (très) salée pour racisme

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Révolution à la TV: Drucker quitte France 2 pour une autre chaîne
Le canapé rouge est transféré sur la 3. Le changement de chaîne du plus ancien des présentateurs vedettes de France 2 ne passe pas inaperçu.

Ça déménage! Michel Drucker diffusera son émission culte «Vivement dimanche» sur France 3 à partir de la rentrée. C'est Le Parisien qui l'a révélé ce 23 mai. Le présentateur, qui aura bientôt 80 tours au compteur (de sa vie, entendons-nous), a officié pas moins de 28 ans sur France 2. Apprendre son départ pour un autre canal du service public français équivaut donc à apprendre le changement de royaume de la reine Elisabeth ou, si vous préférez une image, pensez simplement à un cercle carré.

L’article