DE | FR
Emmanuel Macron, aurait-il caché sa montagne de billets?
Emmanuel Macron, aurait-il caché sa montagne de billets? Image: sda

Où est passé l'argent gagné par Macron chez Rothschild?

Dans une vidéo documentaire d'une heure diffusée sur Youtube, Jean-Baptiste Rivoire, journaliste d'investigation mène l'enquête sur le mystère de l'argent amassé par Macron chez Rothschild.
02.04.2022, 11:4203.04.2022, 10:22

Emmanuel Macron était surnommé le «Mozart de la finance». Le grand chef de la République a, selon l'hypothèse du journaliste Jean-Baptiste Rivoire, dissimulé une grande partie de l'argent gagné lors de son passage chez Rothschild.

Après des transactions importantes, Macron, en qualité d'associé gérant de la banque d’affaires Rothschild, n'aurait pas montré patte blanche au cours de ses revenus en tant que banquier.

Dans sa déclaration d'intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Macron rapporte des revenus imposables en 2012 de 720 521 euros au titre des opérations réalisées avec la banque. Soit trois fois moins que ce qu’aurait perçu un associé gérant classique d’une grande banque d’affaires pour un tel deal, selon des experts fiscalistes interrogés dans Marianne.

De l'argent donc envolé, volatilisé, que «Off Investigation» a tenté de retracer. L'enquête menée par cet ex journaliste de Canal+ avance une thèse de montage financier et s'affaire à lever des zones d'ombre. Mais l'enquête reste imprécise, révèle Marianne ou encore France Inter.

Un fait établi, explique un fiscaliste, est que les associés qui travaillent pour ce type de banques «sont souvent dans une logique de fragmentation de leurs rémunérations».

La répartition 80%-20%

Pour faire simple, la vidéo documentaire met le doigt sur un système souvent employé par la banque Rothschild, pour ses associés gérants: verser en moyenne 80% de leur rémunération dans des trusts (un moyen de transférer de l'argent sur un patrimoine à distance, donc à l'étranger), les 20% restant allant sur leur compte français. En clair, ce pourcentage est l'argent que Macron a déclaré au fisc à son entrée, en 2014, au gouvernement en tant que ministre de l’Economie.

Alors, comme le questionne France Inter, comment expliquer qu'il ne possède «que» 156 000 euros de patrimoine, après avoir gagné près de 3 millions d'euros au sein de la banque Rothschild entre 2008 et 2012?

Trois éléments de réponse à cette question:

  1. Emmanuel Macron s'est fait avoir au moment des transactions par les dirigeants de la banque et n'a perçu qu'une infime partie des commissions.
  2. Une omission pure et simple de ses revenus au fisc.
  3. Une privation des commissions.

Ce coup de pied dans la fourmilière est une petite piqûre de rappel en période électorale. Maintenant, reste à savoir si le documentaire «Off Investigation», visionné près de 500 000 fois, provoquera des remous ou qu'une petite caresse sur l'épaule du chef d'Etat français.

Le 31 mars, la banque Rothschild s'est fendue d'un communiqué en réponse à l'enquête, et relayé par l'AFP. La banque d'affaires dément formellement que «les banquiers en France seraient rémunérés à l'étranger». (svp)

Yannick Jadot est nul en géo

Et pour d'autres articles sur Macron...

Macron veut plaire aux djeuns en lisant «One Piece» (mais c'est pas gagné)

Link zum Artikel

Macron a des idées pour garantir la sécurité de l'Europe face à la Russie

Link zum Artikel

Macron contre Le Pen, place au duel télévisé

Link zum Artikel

La jeunesse macronienne joue de l'érotisme pour sa précampgne

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Sans de nouvelles troupes fraîches, les Russes ne vont pas gagner»
Après deux mois de combats dans l'Est de l'Ukraine, la Russie n'a toujours pas réussi à s'imposer nettement sur ses adversaires, qui ne cessent de monter en puissance. A tel point qu'une victoire militaire de Kiev n'apparaît plus si inconcevable, estime Julien Grand, rédacteur en chef adjoint de la «Revue militaire suisse». Interview.

Cela fait bientôt deux mois que les Russes ont redéfini leurs objectifs militaires, en se concentrant sur l'Est de l'Ukraine. Qu'est-ce qui a changé dans le rapport de force entre les deux camps?
Julien Grand
: On a assisté à une montée en puissance de l'armée ukrainienne et, parallèlement, à un affaiblissement des forces russes. Cela amène à une situation à peu près égalitaire sur le champ de bataille, ou du moins à une porte ouverte que les forces de Kiev peuvent utiliser pour prendre encore plus l'initiative.

L’article