DE | FR
Image: Shutterstock

Le nombre d'enfants seuls arrêtés à la frontière mexicaine explose

Au Texas, à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, plus de 19 000 mineurs clandestins voyageant seuls ont été arrêtés pendant le mois de juillet. Un triste record, lié à la pandémie.
03.08.2021, 09:3803.08.2021, 15:55

Le nombre d'enfants voyageant seuls ayant été arrêtés à la frontière mexicaine par les services d'immigration américains a probablement atteint un niveau record en juillet, écrit Associated Press. Le chiffre final doit encore être confirmé par les autorités.

De plus, le nombre de familles tentant de traverser illégalement la frontière a également atteint un record, toujours selon le ministère de l'Intérieur.

Des migrants non accompagnés, âgés de 3 à 9 ans, regardent la télévision dans un centre de détention texan, en mars 2021.
Des migrants non accompagnés, âgés de 3 à 9 ans, regardent la télévision dans un centre de détention texan, en mars 2021. Image: Pool AP

Les chiffres

  • Les autorités américaines ont arrêté plus de 19 000 enfants non accompagnés en juillet, dépassant ainsi le précédent record de 18 877 en mars. Le total du mois de juin était de 15 253.
  • Les traversées clandestines ralentissent généralement pendant la période de estivale, à cause de la chaleur souvent étouffante, voire parfois même fatale.
  • La patrouille frontalière avait 17 778 personnes en détention dimanche, malgré une «capacité ajustée Covid-19» de 4706 personnes.

Des organisations humanitaires veulent des procédures judiciaires

«Nous sommes profondément déçus que l'administration Biden ait renoncé à sa promesse d'un traitement juste et humain des familles en quête de sécurité, ne nous laissant pas d'autre choix que de reprendre les procédures judiciaires»
Neela Chakravartula, directrice du centre d'étude sur le genre et les réfugiés (Center for Gender & Refugee Studies)

Tous ces chiffres reflètent les tensions croissantes entre les défenseurs des droits de l'homme et l'administration fédérale au sujet du recours aux expulsions et de la décision du gouvernement, la semaine dernière, de reprendre les vols d'expulsion accélérée de familles vers le Guatemala, le Salvador et le Honduras. (jch)

Fuite de kérosène dans un aéroport tunisien

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici comment Charles III gère Harry et Meghan, les «traîtres» royaux
Sitôt la couronne sur la tête, le roi Charles III s'est mis au travail. Parmi ses premières décisions? Mettre à jour la page web des Royals et reléguer les «traîtres»... quelque part dans les bas fonds.

C'est un fait maintes fois répété: la famille royale britannique n'a pas pour coutume d'être magnanime avec ceux qui ternissent son nom et sa réputation.

L’article