DE | FR

Des calamars envoyés dans l'espace pour la science

Image: Shutterstock
Une fusée de SpaceX a décollé, jeudi, vers la Station spatiale internationale avec à son bord de quoi mener toute une série d'expériences scientifiques. Notamment des habitants surprenants: des calamars.
04.06.2021, 09:4304.06.2021, 17:03

Un vaisseau spatial, dont les services sont loués par la Nasa, a été lancé depuis la Floride à 13h29 heure locale (19h29 en suisse). A bord, de jeunes spécimens d'une espèce de calamars (Euprymna scolopes) sont embarqués pour le voyage, dans le but d'étudier l'effet de l'apesanteur sur les interactions entre des bactéries et leurs hôtes.

La capsule Dragon doit s'arrimer à la Station spatiale (ISS) samedi et une partie des calamars sera exposée, une fois à bord de l'ISS, à une bactérie. Certains seront gardés intacts. Au bout de 12 heures, tous seront congelés jusqu'à leur retour sur Terre, où ils seront étudiés.

Mais ça sert à quoi?

«Les animaux, dont les humains, comptent sur les microbes pour maintenir leur système digestif et immunitaire en bonne santé. Nous ne comprenons pas encore complètement comment les vols spatiaux altèrent ces interactions.»
Jamie Foster, principale responsable de cette expérience

L'expérience pourrait ainsi aider, à l'avenir, à développer des techniques pour protéger la santé d'astronautes participant à des missions de longue durée dans l'espace.

Sinon, cette mission transporte également du doton, un dispositif portable à ultrasons... en tout, ce ravitaillement transporte plus de 3000 kg de cargaison scientifique. (ats)

La fusée de SpaceX a décollé vers l'ISS

1 / 7
La fusée de SpaceX a décollé vers l'ISS
source: ap nasa
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une «ceinture d'extrême chaleur» recouvrira le centre des Etats-Unis d'ici 2030
La chaleur est le phénomène météorologique qui tue le plus au pays de l'Oncle Sam, devant les inondations ou les ouragans.

Les Etats-Unis vont voir se développer d'ici 30 ans une «ceinture d'extrême chaleur». Elle se déploiera de la Louisiane, dans le sud du pays, au lac Michigan au nord, en traversant le Midwest américain, selon un nouveau rapport publié lundi.

L’article