DE | FR

L'Etat de New York légalise la weed

FILE

Image: sda

Le gouverneur de l'Etat de New York a signé mercredi une loi adoptée dans la nuit légalisant la marijuana à usage récréatif. New York rejoint ainsi 14 autres Etats américains où un adulte peut fumer un joint sans être inquiété par la police.



Désormais, un adulte peut fumer un joint sans être inquiété par la police, à New York. Cette loi, adoptée grâce aux majorités démocrates dans les deux chambres du Parlement de cet Etat se veut un modèle de justice sociale.

Elle prévoit en effet de distribuer une partie des revenus des ventes (environ 350 millions de dollars par an) aux communautés à forte population noire et latino. Les plus touchées par la répression de la consommation de cannabis.

La loi prévoit aussi de purger systématiquement les casiers judiciaires des personnes qui avaient été condamnées pour consommation de marijuana.

«Pendant trop longtemps, l'interdiction du cannabis a ciblé de manière disproportionnée les personnes de couleur en leur infligeant de lourdes peines de prison»

Le gouverneur Andrew Cuomo

Tous les décrets d'application devraient être en place et les premiers dispensaires ouverts d' ici 2020. La loi permettra aux adultes de 21 ans et plus d'acheter du cannabis et de cultiver chez eux des plantes pour leur consommation personnelle.

La loi supprime également les sanctions pour la possession de trois onces de la drogue (85 grammes), nouvelle limite de possession personnelle. Et le programme qui permettait la distribution de marijuana à des fins médicales sera étendu.

Si la loi new-yorkaise a été applaudie par de nombreux élus démocrates, les élus républicains s'y sont globalement opposés. Certains, y compris la Parent Teacher Association de l'Etat de New York, puissante association d'enseignants et parents, craignent que la loi ne facilite l'accès des enfants et adolescents au cannabis.

D'autres s'inquiètent d'une augmentation des accidents de la route: si la loi interdit de conduire sous l'influence du cannabis, le test qui permettra un contrôle fiable, sur le modèle de l'alcootest, n'existe pas encore, même si les recherches devraient s'accélérer. (ats/ga)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Ces pays qui «volent» la pluie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Réveil musculaire

Des élèves rebelles et des langues qui se délient

Vous avez bien dormi? Remettez votre esprit en alerte avec des infos à parcourir et des questions à soulever.

On a tous connu ce moment: la stupéfaction de voir le premier de classe, d'habitude si souverain et sûr de lui, se prendre une pêche après un contrôle. Il aura peut-être pu mettre ça sur le compte de l'interro surprise, moins favorable aux besogneux qu'un test annoncé de longue date. La Mannschaft, elle, ne peut pas utiliser ce prétexte. Elle avait noté dans son agenda en décembre dernier – date du tirage au sort – qu'elle recevrait la Macédoine du Nord en qualifs du Mondial …

Lire l’article
Link zum Artikel