DE | FR

Un homme armé tente de s'introduire à la CIA, il n'est pas allé loin

FILE - This April 13, 2016 file photo shows the seal of the Central Intelligence Agency at CIA headquarters in Langley, Va. A federal judge in Spokane on Monday, Aug. 7, 2017, officially denied a request to throw out a lawsuit against two psychologists who helped design the CIA's harsh interrogation program used in the war on terror. (AP Photo/Carolyn Kaster, File)

La sécurité du siège de la CIA a été renforcée ces dernières années. Il se trouve à Langley, en Virginie, près d'une route très fréquentée. Image: AP

Après avoir été interpellé par les forces de l'ordre un homme a sorti une arme et s'est fait tirer dessus. La scène a eu lieu juste en face de la CIA, à Langley, aux Etats-Unis.



Lundi après-midi, un homme a voulu pénétrer dans le vaste complexe boisé de la CIA, l'agence de renseignements américaine, situé à proximité de Washington. Cette personne non identifiée n'a pas pu franchir la première porte d'accès.

Le suspect s'était d'abord arrêté devant les portes de la CIA, tard lundi matin, et avait fait des déclarations suggérant qu'il y avait une bombe dans son véhicule, selon un responsable des forces de l'ordre et une autre source proche de l'incident, rapporte CNN.

Le personnel de sécurité a, ensuite, pendant plusieurs heures, tenté de négocier avec elle pour la convaincre de se rendre. Mais l'individu est «sorti de son véhicule avec une arme, et a été interpellé par les forces de l'ordre», reprend la chaîne CNBC via un communiqué du FBI. La personne a été «blessée et emmenée à l'hôpital». Pour le moment, nous ne connaissons pas les motivations de cette personne.

D’après les dernières informations, l'home serait «psychologiquement dérangé », rapporte CNBC

abspielen

Vidéo: YouTube/CNBC Television

Plus tôt, un porte-parole de la CIA avait déclaré que l'agence était informée de la situation à l'extérieur du périmètre sécurisé du complexe, à plusieurs centaines de mètres du bâtiment principal. La sécurité du siège de la CIA a été renforcée ces dernières années. Il se trouve à Langley, en Virginie, près d'une route très fréquentée.

En 1993, Mir Aimal Kansi, un Pakistanais, avait tué deux employés de l'agence et blessé trois autres, en leur tirant dessus alors qu'ils étaient dans leurs voitures et attendaient d'entrer dans le complexe. Il s'était enfui au Pakistan, où il avait été arrêté après une traque de plus de quatre ans. Extradé vers les États-Unis, il avait été condamné à mort, puis exécuté en 2002. (ga)

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Une première prise de température avant un sommet Poutine/Biden

Les chefs de la diplomatie des deux puissances rivales se retrouvent mercredi en Islande pour préparer le sommet prévu en juin entre Joe Biden et Vladimir Poutine.

Les déclarations qui ont précédé le face-à-face ne présagent pas vraiment de la «désescalade» que Washington et Moscou disent vouloir, au moment où leurs relations sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide.

D'un côté, le secrétaire d'État américain Antony Blinken qui souhaite faire de l'Arctique un défi géopolitique sur les enjeux climatiques. De l'autre, son homologue russe Sergueï Lavrov qui a fait monter la tension avec des propos tonitruants. «Il est clair pour tout le …

Lire l’article
Link zum Artikel