International
Etats-Unis

George Santos: le républicain reconnaît avoir menti sur son CV

Diplômes, emplois, tout est faux sur le CV de cet élu républicain

Rep.-elect George Santos, R-New York, speaks at an annual leadership meeting of the Republican Jewish Coalition Saturday, Nov. 19, 2022, in Las Vegas. (AP Photo/John Locher)
George Santos a avoué n'avoir jamais travaillé pour des banques telles que Goldman Sachs ou Citigroup.Image: sda
Ces mensonges sur plusieurs points de sa biographie avaient été révélés par une enquête du New York Times, publiée à la mi-décembre.
28.12.2022, 06:0328.12.2022, 08:18
Plus de «International»

Les appels à la démission se multipliaient mardi contre un républicain fraîchement élu au congrès des Etats-Unis d'Amérique, qui a reconnu avoir menti sur son CV. Il a avoué ne jamais avoir travaillé pour de prestigieuses banques ni détenir de diplôme universitaire.

George Santos, qui a ravi un siège aux démocrates dans l'Etat de New York aux élections de novembre, a confessé dans deux interviews distinctes lundi avoir «embelli son curriculum vitae».

Le futur élu a avoué ne jamais avoir travaillé pour Goldman Sachs ou Citigroup, contrairement à ce qu'il prétendait.

Ce fils d'immigrés brésiliens né dans le Queens, à New York, a toutefois catégoriquement balayé l'idée d'abandonner le siège qu'il occupera à partir du 3 janvier à la chambre des représentants, déclarant au New York Post «ne pas être un criminel».

Courte majorité républicaine

Plusieurs membres du parti démocrate ont appelé le chef de l'opposition républicaine Kevin McCarthy à convoquer un vote pour exclure George Santos si ce dernier ne démissionnait pas de lui-même:

«La commission d'éthique de la chambre des représentants doit enquêter sur la façon dont il a gagné son argent»
Ritchie Torres, un autre élu de New York

L'Etat de New York, considéré comme favorable aux démocrates, a vu plusieurs sièges d'élus à la chambre des représentants basculer du côté républicain, contribuant à leur courte majorité à la chambre basse à Washington. Les démocrates ont gardé la majorité au Sénat. (ats/jch)

C'est facile de différencier le Pepsi du Coca? On a testé
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Guillaume Meurice a été viré
Après avoir été suspendu par Radio France à la suite d'une blague polémique, l'humoriste français a été licencié.

Ce mardi, Guillaume Meurice, a été licencié par Radio France, après une polémique et une suspension d'antenne. La radio publique lui a notifié la «rupture anticipée de (son) contrat pour faute grave». Cette décision, attendue depuis sa deuxième sortie controversée de l'humoriste français sur Benjamin Netanyahou, met fin à une collaboration de plus de dix ans avec la station publique, rapporte Le Parisien.

L’article