DE | FR

Un froid polaire enveloppe toujours les Etats-Unis

David Ritchey skis along a snow-covered road, following his wife, Barb Miller, and his daughter Jena Ritchey, Saturday, Dec. 30, 2006, in Albuquerque, N.M. The latest storm to hit New Mexico shut down roads throughout the state, canceled numerous airline flights, prompted police to discourage travel and forced state officials to activate New Mexico's Emergency Operations Center. (AP Photo/The Albuquerque Journal, David Lienemann)

Image: AP ALBUQUERQUE JOURNAL

Ces conditions extrêmes ont provoqué la formation de tornades. Outre le Texas, près de 600 000 personnes sont privées d’électricité à travers l’Oregon, la Louisiane, le Kentucky et la Virginie-Occidentale.



Des millions d'Américains restaient mercredi privés d'électricité à la suite d'une vague de froid intense qui s'étendait sur de vastes portions des Etats-Unis. Elle devrait durer jusqu'au week-end.

Le service météorologique américain, le National weather service (NWS), a indiqué mercredi que plus de 100 millions d'Américains du Midwest étaient concernés par des avis de tempêtes hivernales de gravité diverse.

La masse d'air froid venue de l'Arctique commence selon le NWS à se dégager mais les températures glaciales devraient se maintenir et «rester entre 11 et 19.5°C sous les normales de saison» dans la partie centrale des Etats-Unis, écrivent les météorologues.

Environ 50 cm de neige sont attendus à New York.

50 cm de neige recouvre les rues de New York. Image: sda

Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre le Covid-19 de la Maison Blanche, a indiqué que le froid affectait la campagne de vaccination, obligeant à fermer des sites. Le président Joe Biden a de son côté dû repousser une visite, prévue jeudi dans une usine Pfizer produisant des vaccins à Kalamazoo, dans le Michigan, à vendredi.

2.3 millions de foyers sans électricité

Plus d'une trentaine de décès liés au mauvais temps hivernal ont été recensés à travers le pays selon les médias américains, et les autorités ont exhorté les Américains à la prudence.

Les intempéries et le froid n'ont pas épargné les animaux. L'organisation de protection Primarily Primates, basée près de San Antonio et privée de courant depuis lundi, a rapporté mercredi la mort de 12 singes malgré les efforts des soignants pour tenter de garder les primates au chaud.

«Etat défaillant»

Beto O'Rourke, ancien candidat texan à la primaire démocrate en vue de la présidentielle de 2020, a jugé sur MSNBC qu'«il aurait été possible de se prémunir contre la plupart» de ces difficultés, assenant: «Le Texas n'est pas loin d'être un Etat défaillant.»

Beto O'Rourke dénonces les inactions du gouverneur et des leaders de l'Etat du Texas face à la vague de froid.

Selon le site Poweroutage.us, qui recense les coupures de courant aux Etats-Unis, plus de 2.3 millions de foyers et entreprises du Texas restaient sans électricité mercredi soir. La pénurie d'électricité a été aggravée par l'arrêt de plusieurs centrales électriques au gaz et d'éoliennes, du fait des conditions glaciales.

Davantage de neige prévue

Jusqu'à 73% des Etats-Unis, hors Hawaï, Alaska et autres territoires non rattachés au continent, étaient recouverts de neige dans la nuit de mardi à mercredi, selon le National weather service. Un record depuis le début de ces mesures, en 2003.

Et le Texas, habitué aux températures douces même en hiver, n'est pas en reste: un manteau blanc de 15cm d'épaisseur a recouvert la capitale Austin, un record depuis plus de 70 ans, et davantage de flocons pourraient s'abattre dans cet Etat les prochains jours, a prévenu le National weather service.

Les conditions extrêmes ont également provoqué la formation de plusieurs tornades, dont une s'est abattue dans la nuit de lundi à mardi sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés. (ats/afp/ga)

Le Texas privé d'électricité grelotte

1 / 13
Le Texas privé d'électricité grelotte
source: sda / lm otero
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Joe Biden laisse entendre la reconnaissance du génocide arménien

Le président des Etats-Unis pourrait faire cette annonce dans deux jours. Il serait le premier chef d'Etat américain à le faire.

Au risque d'une détérioration des relations avec la Turquie, Joe Biden s’apprêterait à reconnaitre ce massacre de plus de 1,5 millions de personnes en 1915. Le président américain devrait faire cette annonce le 24 avril, date marquant le début des massacres d'Arméniens par l'Empire ottoman, indiquent le New York Times et le Wall Street Journal.

Le génocide arménien est reconnu par une trentaine de pays et la communauté des historiens. Tués pendant la Première Guerre mondiale par les troupes …

Lire l’article
Link zum Artikel