DE | FR

Le summum du mauvais goût? Une étoile jaune pour les non-vaccinés

Bild

Dans un autre post, le magasin a également vanté les mérites du « shopping sans masque ». hatWRKS

Une boutique du Tennessee (Etats-unis) vendait des insignes rappelant ceux imposés aux juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.



Des badges en forme d'étoile de David jaune avec une inscription «non vacciné» ont été commercialisés dans un magasin de chapeaux à Nashville (Tennessee), aux États-Unis, rapporte le New York Times.

Ces écussons étaient vendus cinq dollars, a précisé le magasin hatWRKS. Une démarche qui a largement été critiquée sur les réseaux sociaux, poussant des manifestants à se rassembler devant le magasin. Les manifestants portaient à bout de bras des pancartes où étaient inscrits «pas de nazis à Nashville» et «vendez des chapeaux, pas de la haine».

Ces écussons étaient vendus cinq dollars, a précisé le magasin hatWRKS dans un post sur Instagram, supprimé par la suite. brendan may

Après cette polémique, l'entreprise de chapeaux Stetson a déclaré qu'elle cesserait de vendre ses produits dans le magasin. La direction du magasin a répondu aux critiques, expliquant respecter « bien plus l'Histoire en se tenant aux côtés de ceux qui sont tombés au combat qu'en offrant silence et conformité. »

Inquiétude et peur sincère

Tout en précisant que « son espoir était de partager son inquiétude et sa peur sincère », et de faire ce qui est possible pour s'assurer que jamais rien de « similaire à l'Holocauste ne se reproduise ».

Une question centrale

Aux États-Unis, le statut vaccinal devient une question centrale. L'Oregon a déclaré la semaine dernière qu'il exigerait des entreprises qu'elles vérifient le statut vaccinal de leurs clients avant de les autoriser à entrer sans masque. Les entreprises de cet État ont cependant mis en doute l'aspect pratique de cette demande.

New York a, quant à elle, créé le laissez-passer Excelsior, mais n'exige pas qu'il soit utilisé à grande échelle. Tandis que dans le Tennessee, le gouverneur Bill Lee a promulgué, mercredi, une loi interdisant aux autorités locales d'exiger qu'elles vérifient le statut vaccinal des clients. (ga)

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

600 000 décès aux Etats-Unis, malgré une large campagne de vaccination

La pandémie engendre encore des centaines de décès chaque jour dans le monde. Les USA viennent de dépasser la barre symbolique des 600 000 morts. Le bilan le plus lourd, devant l'Inde et le Brésil.

Au début de son mandat, Joe Biden avait fixé comme objectif qu'au 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, 70% des adultes auraient reçu au moins une dose. Actuellement, 52% de la population (174 millions) a reçu sa première injection et le rythme de vaccination s'est fortement ralenti. Malgré cette campagne à grande échelle, les Etats-Unis viennent de dépasser les 600 000 décès dus au Covid.

Selon les données officielles de l'Université Johns-Hopkins, les Etats-Unis sont de loin le …

Lire l’article
Link zum Artikel