DE | FR

La télé en mangeant nuit à l'apprentissage des enfants

Bild

Image: Shutterstock

Les jeunes enfants exposés à la télévision pendant les repas de famille ont en moyenne un niveau de langage plus faible, selon une étude française.



Les auteurs ont suivi pendant plusieurs années 1500 jeunes enfants, en demandant aux parents si la télévision était allumée pendant les repas, avec quelle fréquence, ainsi que le temps total passé par les enfants devant la télévision, l'ordinateur ou les jeux vidéo.

Ils ont parallèlement évalué le développement de leur langage: pour les enfants âgés de 2 ans, les parents ont indiqué quels mots leur enfant savait dire spontanément, parmi une liste de 100. Puis, à 3 ans et 5 ans et demi, un psychologue a mesuré leur «quotient intellectuel verbal», la partie des tests de QI qui porte sur les aptitudes liées aux échanges verbaux (compréhension, etc.)

Résultat: Ils n'ont pas trouvé de corrélation entre le temps total d'exposition à la télévision et le niveau de langage des enfants. En revanche, «l'exposition à la télévision pendant les repas familiaux est systématiquement associée à des scores de langage plus faibles», à tous les âges étudiés, conclut l'article, paru dans la revue Scientific Reports.

Ainsi, les enfants de deux ans qui mangent avec la télé «toujours» allumée ont en moyenne un score inférieur de 3.2 points à ceux chez qui le petit écran n'est «jamais» allumé pendant les repas, «indépendamment du temps d'écran quotidien» total.

Les enfants de 3 à 6 ans passent en moyenne 1h45 par jour devant les écrans, et cette durée dépasse 3h pour 17% d'entre eux, selon des chiffres de l'Anses publiés en 2017. (ats/afp)

Toilettes improbables

1 / 15
Toilettes improbables
source: reddit
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

3 conseils pour survivre au stress des examens

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les enfants peuvent être vaccinés contre la volonté de leurs parents, pour Berset

A partir de la mi-juillet, les enfants dès l'âge de 12 ans pourront être vaccinés contre le Covid en Suisse. Dans une réponse au Parlement, le Département de l'Intérieur d'Alain Berset écrit que cela ne nécessite pas de consentement parental. La jurisprudence lui donne raison – mais laisse des questions sans réponse.

Vendredi, l'autorité de régulation des médicaments Swissmedic a autorisé le vaccin Covid-19 de Pfizer/Biontech pour les adolescents âgés de 12 à 16 ans. La Commission fédérale pour les questions de vaccination (CFV) décidera d'une recommandation officielle dans la seconde moitié du mois de juin, a déclaré son président Christoph Berger à CH Media.

Si la CFV émet la recommandation correspondante, ce que l'on peut supposer, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) souhaite que les choses …

Lire l’article
Link zum Artikel