DE | FR

Inculpés pour des tweets antisémites contre une candidate à Miss France

April Benayoum Miss France Miss Provence juif antisémite insultes twitter tweets concours

April Benayoum, la candidate à Miss France 2021, victime d'insultes antisémites. Image: twitter

Huit personnes seront jugées à Paris, en septembre, pour avoir proféré des injures antisémites sur les réseaux sociaux, contre une candidate au concours de Miss France 2021.



Neuf personnes – huit majeures et une mineure – ont été placées lundi en garde à vue par le parquet de Paris, à la suite de la publication de tweets antisémites contre April Benayoum, première dauphine lors du concours de Miss France 2021.

A l'issue de leur garde à vue, les huit majeurs, quatre hommes et quatre femmes âgés de 20 à 58 ans, ont été convoqués en vue d'être jugés le 22 septembre pour «injures publiques commises à raison de l'origine, l'ethnie, la race ou la religion».

Ces personnes ont été placées en garde à vue dans une opération coordonnée par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), en lien avec les unités de police et les brigades de gendarmerie locales.

Lors de la désignation de Miss France 2021, April Benayoum avait révélé que son père était d'origine israélienne. Son élection comme première dauphine avait suscité de nombreux commentaires antisémites notamment sur Twitter. Le gouvernement avait alors sommé le réseau social de prendre «ses responsabilités» et de supprimer ces messages. (ats)

Manifestations européennes en soutien à la Palestine

1 / 9
Manifestations européennes en soutien à la Palestine
source: epa keystone / martial trezzini
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cette influenceuse crée des sandwichs complètement fous

Plus d'articles «Actu»

Eric Zemmour se prépare à faire péter la présidentielle

Link zum Artikel

Sommet Biden-Poutine, Genève accusée d’oublier la liberté d’expression

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Israël bombarde la bande de Gaza en réponse à des ballons incendiaires

Link zum Artikel

Un militaire noir interpellé et asphyxié sans raison aux Etats-Unis

Nouveau scandale raciste aux Etats-Unis avec la diffusion d'images de deux policiers braquant leur arme sur un militaire noir, puis asphyxiant son visage avec du gaz lacrymogène. Une enquête a été ouverte.

Le gouverneur de l'Etat américain de Virginie a ordonné une enquête, dimanche, après la diffusion d'images montrant deux policiers braquant leur arme sur un militaire noir. On peut les voir également sur la vidéo arroser de gaz asphyxiant le visage de l'intéressé.

Les images montrent le lieutenant Caron Nazario, un homme noir et latino, demander à plusieurs reprises ce qu'on lui reproche et déclarer «C'est vraiment n'importe quoi», tandis que les policiers lui ordonnent de sortir de sa …

Lire l’article
Link zum Artikel