International
France

Rima Hassan convoquée pour apologie du terrorisme

Rima Hassan, proche de Mélenchon, convoquée pour apologie du terrorisme

epa11224374 French-Palestinian activist and candidate for left-wing La France Insoumise (LFI) party for European parliamentary election Rima Hassan attends the party European election campaign's  ...
Rima Hassan est présente à la septième position de la liste de La France Insoumise (LFI, gauche radicale) aux élections européennes.Keystone
La juriste dont tout le monde parle en France, adoubée par le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, pourrait avoir des ennuis judiciaires suite à ses propos jugés polémiques.
19.04.2024, 23:49
Plus de «International»

La militante franco-palestinienne Rima Hassan, présente à la septième position de la liste de La France Insoumise (LFI, gauche radicale) aux élections européennes, a été convoquée par la police pour «apologie du terrorisme», indique vendredi le parti dans un communiqué.

Dans un autre communiqué, son avocat, Me Vincent Brengarth, «confirme les informations selon lesquelles Rima Hassan a reçu ce jour une convocation de la part des services de police judiciaire», alors que l'intéressée a dénoncé sur X «des manoeuvres purement politiciennes visant à compromettre (sa) liberté d'expression sur la Palestine».

«Des attaques terroristes»

Selon la convocation, révélée par le journal Le Monde, la militante controversée, par ailleurs juriste et spécialiste de la question des réfugiés, est convoquée à la fin du mois «afin d'être entendue librement sur des faits d'apologie publique d'un acte de terrorisme, commise au moyen d'un service de communication au public en ligne».

Les faits qui lui sont reprochés auraient été commis entre le 5 novembre et le 1er décembre, selon le document.

«Nous rappelons que Rima Hassan a condamné clairement, dès le premier jour, les actions commises par le Hamas le 7 octobre en les qualifiant d'attaques terroristes et en indiquant qu'il était moralement inacceptable de se réjouir de la mort de civils, tant du côté palestinien que du côté israélien»
Communiqué de LFI

«Contrairement aux propos qui lui sont imputés, Rima Hassan n'a JAMAIS dit que les actions du 7 octobre étaient légitimes», ajoute le mouvement de gauche radicale, qui a fait de la dénonciation des opérations militaires israéliennes à Gaza l'un des principaux axes de sa campagne pour les élections européennes du 9 juin.

Raccourcis dénoncés

Peu connue du grand public jusqu'à récemment, sa désignation à la septième place de la liste conduite par Manon Aubry, une place a priori éligible, a provoqué de vives réactions en France à droite, dans l'extrême droite et la majorité.

En cause notamment, une interview au média Le Crayon où elle est accusée d'avoir estimé après le 7 octobre qu'il était «vrai» que le mouvement islamiste palestinien Hamas mène une action légitime.

Un extrait tronqué, a-t-elle répondu sur X, regrettant «une censure» de ses «développements et réponses étayées» et précisant avoir qualifié le Hamas de «groupe terro».

Autre déclaration polémique de la jeune femme: son utilisation du slogan «de la rivière (Jourdain) à la mer (Méditerranée)». Une expression associée par certains à la destruction d'Israël.

«Je demande que tous les Palestiniens, où qu'ils vivent, soient délivrés de toutes ces oppressions, du Jourdain à la mer», rétorque-t-elle. (ats/jch)

Le nouveau robot de Boston Dynamics est encore plus impressionnant
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Poutine a fait une erreur de calcul qui va lui coûter cher
Après s'être détaché du marché européen du gaz, Vladimir Poutine voulait vendre ses matières premières en Asie. Mais le plan ne fonctionne pas et Gazprom se retrouve en pleine crise. Cela a des conséquences sur le trésor de guerre russe.

Voici le slogan du géant du gaz russe Gazprom:

L’article