DE | FR

Manifestations violentes en Corse après l'agression d'un détenu indépendantiste

Yvan Colonna, tristement célèbre pour avoir assassiné un préfet français et soumis à un régime carcéral strict a été agressé en prison.
10.03.2022, 08:4810.03.2022, 11:20
Image: sda

Des centaines de personnes se sont rassemblées mercredi soir en Corse, à Ajaccio, Calvi ou Bastia en soutien au militant nationaliste corse Yvan Colonna, victime d'une agression, il y a une semaine, en prison. Des heurts ont éclaté. Voici ce qu'il s'est passé 👇

  • A Bastia, 23 policiers et trois civils ont été blessés, dont un photographe de presse. «Les manifestants ont tiré des cocktails Molotov, des bombes agricoles, billes de fer, tirs de fronde» et «les CRS ont maintenu la distance avec les manifestants par le recours au gaz lacrymogène», a détaillé la préfecture dans un communiqué.
  • A Calvi, après un début de manifestation calme, «une quarantaine de manifestants, encagoulés, ont jeté des cocktails Molotov contre la sous-préfecture et brisé des vitres à coups de pierre», a ajouté la préfecture au sixième jour de mobilisation après l'agression d'Yvan Colonna par un codétenu condamné pour terrorisme, qui l'a plongé dans le coma.
  • A Ajaccio, environ 400 personnes s'étaient réunies devant la préfecture à la tombée de la nuit et très vite le rassemblement a également été émaillé d'incidents, a constaté une correspondante de l'AFP. Au moins huit personnes, dont un journaliste de TF1, ont été blessées, selon les pompiers.

Les autorités ont appelé à «l'apaisement et au dialogue afin d'éviter toute nouvelle victime». Mercredi soir, sept blessés avaient déjà été dénombrés parmi les manifestants à Ajaccio dont un lycéen de 16 ans touché à la tête par un tir de lanceurs de balles de défense (LBD).

Le premier ministre français Jean Castex a levé mardi le statut de «détenu particulièrement signalé» d'Yvan Colonna, condamné pour l'assassinat du préfet Erignac, en 1998, une décision qui a été jugée beaucoup trop tardive en Corse.

C'est quoi ce statut particulier?
Ce statut empêchait, dans le cas de Yvan Colonna, le rapprochement vers une prison corse. Il était contesté depuis des années par le criminel. Le statut de «détenu particulièrement signalé» ou DPS a été créé en 1970, le répertoire regroupe environ 350 détenus (sur près de 70 000), expliquait le ministère de la Justice en 2019. Ce statut est lié au comportement en détention et aux risques d'évasion. Il peut engendrer une surveillance accrue des correspondances écrites et téléphoniques, des rapports plus réguliers sur le comportement du détenu, son humeur, et sa tenue vestimentaire. Le personnel pénitentiaire passe en fait plus régulièrement en cellule vérifier que le détenu y est toujours, les escortes pour les déplacements hors de la prison peuvent être renforcées, et les fouilles corporelles ou en cellules plus récurrentes.

S'agissant des deux autres détenus du commando Erignac qui réclament également leur rapprochement sur l'île, «le premier ministre aura à se prononcer prochainement compte tenu des circonstances présentes», a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du conseil des ministres. (sda/ats/afp)

Dans l'actu: 140 réfugiés ukrainiens ont été évacués vers la Suisse

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«La politique russe est grossière», le diplomate qui a lâché Poutine balance
Il a démissionné à Genève et sa décision fait le tour du monde. Boris Bondarev a osé, il a lâché la Mission russe. Il commente sa situation dans une interview à 24 heures, voici ce qu'il faut en retenir.

La décision a provoqué un séisme dans le monde bien rangé de la Genève internationale et a provoqué des remous dans le monde entier: Boris Bondarev, un haut diplomate russe, a démissionné avec fracas en réglant ses comptes avec Poutine.

L’article