DE | FR

Un homme a été décapité à Lyon: son fils est soupçonné

L'enquête «devra déterminer les circonstances exactes de ce drame ainsi que son mobile et approfondir la personnalité de son auteur». (image d'illustration)
L'enquête «devra déterminer les circonstances exactes de ce drame ainsi que son mobile et approfondir la personnalité de son auteur». (image d'illustration)Image: sda
Un sexagénaire a été décapité à l'arme blanche dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Priest, dans l'agglomération lyonnaise.
14.08.2022, 14:5915.08.2022, 07:28

Son fils de 25 ans, interpellé sur les lieux, a été arrêté, a appris l'Agence France-presse (AFP) dimanche de sources concordantes.

Les premiers éléments de l'enquête sur ce «meurtre par décapitation» montrent que l'homme placé en garde à vue a «tué son père âgé de 60 ans au moyen d'un couteau de cuisine», a indiqué le parquet de Lyon à l'AFP.

Dans la nuit, «vers 2 heures du matin, la police municipale alerte la police nationale de la découverte d'un corps décapité sur un parking. Les policiers municipaux signalent qu'un homme déambule avec une tête dans une main et un couteau dans l'autre», selon une source proche du dossier.

Des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC), arrivés en renfort, sont parvenus à interpeller cet homme «qui a tenté de leur donner des coups de couteau, sans les blesser», selon la même source.

Le suspect, un Marocain en situation régulière, est connu «pour des faits de droit commun, des différends familiaux sur fond d'alcool et stupéfiants», selon cette même source. L'homme qui a été placé en garde à vue n'est en revanche pas connu pour des faits de radicalité, selon la même source.

L'enquête «devra déterminer les circonstances exactes de ce drame ainsi que son mobile et approfondir la personnalité de son auteur», selon le parquet de Lyon. (chl/ats)

Les derniers résistants quittent Azovstal

1 / 8
Les derniers résistants quittent Azovstal
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«La Mascotte»: le casse-cou des réseaux qui se prend que des plateaux

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Traître de la patrie!», Jair Bolsonaro s'est lâché lors du débat présidentiel
Lors du débat télévisé qui a opposé Bolsonaro et Lula, ex-chef d'Etat de gauche, le président d'extrême droite est sorti de ses gonds à plusieurs reprises et a dû être rappelé à l'ordre par le médiateur.

«Menteur, ancien détenu, traître de la patrie!». C'est ainsi que le président d'extrême droite, Jair Bolsonaro, a commencé son discours à son concurrent, Luiz Inacio Lula da Silva. Bolsonaro a violemment attaqué l'ex-chef d'Etat de gauche dès le début du dernier débat télévisé de la présidentielle, sur la chaîne nationale brésilienne TV Globo jeudi soir.

L’article