DE | FR
Le mastodonte volant n'est plus.
Le mastodonte volant n'est plus. Image: AFP

Le plus gros avion du monde s'est fait dézinguer

La guerre en Ukraine a fait une victime de marque: le plus gros avion du monde, le cargo Antonov-225 ukrainien, a été détruit par des frappes russes sur un aéroport près de Kiev.
28.02.2022, 08:1028.02.2022, 11:10

«Les envahisseurs russes ont détruit le fleuron de l'aviation ukrainienne, l'An-225», à l'aéroport Antonov à Gostomel, où l'appareil «subissait des réparations», a indiqué le groupe d'Etat Ukroboronprom dans un communiqué.

Cet appareil unique au monde, qui mesurait 84 mètres de long et pouvait transporter jusqu'à environ 250 tonnes de fret à une vitesse pouvant atteindre 850 km/h, avait été baptisé «Mriya», «Rêve» en ukrainien. Une perte matérielle qui vire au cauchemar désormais, pour l'aéronautique mondiale.

«La Russie a détruit notre «Mriya». Mais elle n'arrivera jamais à détruire notre rêve d'un Etat européen fort, libre et démocratique. Nous vaincrons», a déclaré sur Twitter le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba.

Cette annonce intervient alors que l'aéroport de Gostomel est le théâtre de violents affrontements depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, jeudi, par l'armée russe qui tente de s'emparer de cette infrastructure stratégique. Le hangar qui abritait l'avion-cargo a pris feu, endommageant ou détruisant l'appareil.

Ukroboronprom a estimé que restaurer le «Mriya» coûterait plus de 3 milliards de dollars et durerait plus de cinq ans.

«Notre mission est de faire en sorte que ces dépenses soient couvertes par la Russie, qui a infligé délibérément des dommages à l'aviation ukrainienne», a encore souligné le groupe.

Exemplaire unique

Initialement construit dans le cadre des programmes aéronautiques soviétiques, notamment pour le transport de la navette spatiale Bourane, l'An-225 avait fait son premier vol en 1988.

Après plusieurs années d'inactivité faute de moyens suite à la chute de l'Union soviétique, le seul exemplaire existant a effectué un vol d'essai en 2001 à Gostomel, à une vingtaine de kilomètres de Kiev.

Il est depuis exploité par la compagnie aérienne ukrainienne Antonov Airlines pour des vols cargo à la demande et a été très sollicité notamment au début de la pandémie du Covid-19. (ats/svp)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Une Ukrainienne crie sur un soldat russe

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

«Les Russes veulent faire tomber l'Est pour mieux revenir sur Kiev ensuite»

Link zum Artikel

Le dégel dévoile les cadavres des soldats russes et c'est un problème

Link zum Artikel

Kiev séduit les déserteurs russes en masse, mais Moscou a une riposte

Link zum Artikel

Comment Poutine met en scène son «chien sanguinaire» en Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une élue proche de Zelensky: «Les Russes ne seront jamais nos amis!»
Yevheniya Kravchuk, 36 ans, est une proche alliée de Volodymyr Zelensky. Ancienne journaliste, elle a été sa responsable de la communication et siège désormais au Parlement pour le parti au pouvoir. Elle raconte pourquoi l'attaque de la Russie lui rappelle Hitler et nous donne également un aperçu de sa vie de famille en temps de guerre.

Vous faites partie d'une délégation de cinq femmes parlementaires ukrainiennes. Pourquoi n'y a-t-il que des femmes? Est-ce parce que les hommes doivent se battre et ne peuvent pas quitter le pays?
C'était le cas juste après l'invasion. Maintenant, les membres masculins du Parlement peuvent aussi voyager. Mais nous, les femmes, avons bien travaillé ensemble jusqu'à présent. Nous étions ensemble à Washington, au Canada et au Parlement européen.

L’article