DE | FR

Regardez comment la reine Elizabeth II coupe ce gâteau 😎⚔️

Image: Shutterstock
Vendredi, les dirigeants du G7 ont été accueillis en Cornouailles par la souveraine britannique, qui a décidé de couper un gâteau d'une manière pour le moins inhabituelle.
12.06.2021, 12:05

Le G7 s'est ouvert vendredi en Cornouailles, au Royaume-Uni. Une fois arrivés à la station balnéaire de Carbis Bay, les dirigeants de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni ont été accueillis par plusieurs membres de la famille royale.

La reine Elizabeth II, 95 ans, était également présente. Après avoir posé pour la traditionnelle «photo de famille», entre son Premier ministre Boris Johnson et Emmanuel Macron, elle s'est adonnée à une pratique peu courante lors d'un événement de ce type: couper un énorme gâteau.

Mais plus encore que le geste, c'est la manière de l'accomplir qui a étonné: alors que certains lui conseillaient d'utiliser un couteau, Sa Majesté a absolument tenu à couper la pâtisserie avec une épée cérémonielle.

«Je sais qu'il y en a! C'est quelque chose de plus inhabituel», a-t-elle plaisanté à propos de son choix, qui lui a toutefois causé quelques difficultés, écrit Closer. C'est finalement Camilla Parker Bowles, la duchesse de Cornouailles, qui a fini par couper le gâteau, la reine ayant visiblement un peu de mal à aller jusqu'au bout. (asi)

Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux

1 / 21
Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux
source: epa / hugo burnand/clarence house / ha
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un ex-employé de Twitter jouait les espions pour l'Arabie Saoudite
A travers l'agent, Ryad cherchait à connaître l'identité de personnes critiques du régime et de la famille royale.

Un ancien employé de Twitter a été jugé mardi coupable d'avoir espionné des usagers du réseau social pour le compte de l'Arabie saoudite.

L’article