DE | FR

Ces jumeaux sont nés deux années différentes

Voici la drôle et exceptionnelle histoire de la petite Aylin et du petit Alfredo.
04.01.2022, 09:3404.01.2022, 11:48

«Quoi? Pourquoi es-tu plus âgé d'un an que ta sœur jumelle?» A l'avenir, Aylin et Alfredo devront probablement répondre à de nombreuses interrogations. En effet, ces jumeaux californiens, qui viennent de naître, ne fêteront pas seulement leur anniversaire un autre jour ou un autre mois, mais aussi une autre année...

Le premier est sorti du ventre de sa mère le 31 et la deuxième le 1ᵉʳ de l'an. En effet, Alfredo n'est que de 15 minutes plus âgé qu'Aylin. Il est né le 31 décembre 2021 à 23h45. Aylin, elle, a vu le jour alors que sonnait déjà minuit.

Selon les données de la clinique où ils ont vu le jour, ce genre de situation est très rare, il s'agit d'une probabilité de 1 sur 2 millions. «Quelle belle façon de commencer la nouvelle année», a déclaré la sage-femme au magazine américain People.

Les jumeaux naissent généralement à quelques minutes ou heures d'intervalle. Ainsi, la majorité des jumeaux ont leur anniversaire le même jour. (cst/jah)

Après les bébés humains, les bébés animaux...

1 / 28
Renardeau, bébé hyène... 25 photos d'animaux rigolos
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En parlant de sujets insolites...

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
«Maus», la BD d'Art Spiegelman sur la Shoah, bannie dans le Tennessee
Une école du Tennessee a viré le Maus d'Art Spiegelman parce qu'on y trouve des mots «vulgaires» et «une femme nue». Et le devoir de mémoire alors? Glaçante époque que la nôtre où militants woke et puritains trumpistes se réunissent en une folle culture de l'offense. Stop!

Pitié, dites-moi qu'on n'a pas tous quelque chose en nous de Tennessee. Du moins s'il est question de l'un de ces Etats américains qui enchaînent absurdité puritaine sur absurdité puritaine. Dernier épisode en date, la décision d'une école de bannir de son programme de huitième année la BD Maus. Parce qu'on y voit «huit gros mots» et «l’image d’une femme nue», selon le PV de la séance du conseil d'administration de la McMinn County Schools, disponible ici.

L’article