DE | FR

Ils administraient des vaccins contre le coronavirus canin

Image: Shutterstock
Deux vétérinaires chiliens sont accusés d'avoir administré des vaccins contre le coronavirus canin à au moins 75 personnes. Une enquête a été ouverte.
21.04.2021, 10:51

Les deux vétérinaires auraient administré les vaccins développés contre le coronavirus canin, qui n'est pas le même que le virus SRAS-CoV-2 responsable de la pandémie mondiale, à des habitants de la ville de Calama, dans le nord du Chili.

Des responsables sanitaires en visite en septembre dans une clinique vétérinaire de la ville ont eu des premiers soupçons en voyant les employés travailler sans masque. Interrogés, ceux-ci ont affirmé avoir été vaccinés par un vétérinaire local. Les premiers vaccins Covid-19 ne sont arrivés au Chili que quelques mois plus tard, en décembre.

L'enquête a démontré qu'un autre vétérinaire de la ville avait administré le vaccin canin à d'autres personnes. «C'est très dangereux», a déclaré la secrétaire à la santé de la région d'Antofagaste, Rossana Diaz, à la chaîne de télévision 24horas.

«Il y a des études qui disent que les effets chez l'homme peuvent être locaux, comme une irritation, ou systémiques»
Rossana Diaz

Jusqu'à présent, le Chili a administré au moins une dose d'un vaccin contre le SRAS-CoV-2 à quelque 7.7 millions de personnes, sur une population cible de 15.2 millions. Le pays a enregistré 1.13 million d'infections et plus de 25'000 décès. (ats/afp)

Plus d'article sur le thème «Insolite»

Fans d'Halloween, vous pouvez louer la maison de Scream

Link zum Artikel

Ça ressemble à quoi, les restaurants pour fourmis?

Link zum Artikel

Au Canada, une chèvre (badass) tue un grizzly

Link zum Artikel

Un concours du bâtiment le plus laid de Chine existe et on ne s'en remet pas

Link zum Artikel

Il se fait bombarder d'appels après la diffusion de «Squid Game»

Link zum Artikel

Cette tenue de Kim K fait si peur qu'elle est dispo pour Halloween

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi l'Italie est si vulnérable aux mensonges de Poutine
Le sensationnalisme des talk-shows et le rôle douteux de l'ambassade russe à Rome conduisent à un mélange délicat. Le Parlement italien prend désormais des mesures, reste à savoir si cela aura un impact.

Le 1er mai, c'était l'apparition de trop, même pour le parlement italien. Deux Russes qui figurent sur la liste des sanctions de l'UE ont été autorisés à expliquer en détails leurs positions à la télévision italienne: le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et Vladimir Soloviev, journaliste de télévision russe et principal propagandiste officieux de Poutine.

L’article