International
Iran

Le site de Charlie Hebdo a été piraté

Le site de Charlie Hebdo a été piraté
Le site de Charlie a été victime d'une cyberattaque. Capture d'écran, page d'accueil

Le site de Charlie Hebdo a été piraté

Le site web du journal satirique français Charlie Hebdo a été la cible d'une cyberattaque mercredi, alors que le numéro spécial Iran, compilant une série de caricatures de l'ayatollah Ali Khamenei, venait d'être publié.
06.01.2023, 10:4506.01.2023, 12:19
Plus de «International»

La page d'accueil ainsi que la boutique en ligne du site Charlie Hebdo ont été piratées mercredi, après la publication d'une série de caricatures ayant pour cible l'ayatollah Ali Khamenei.

Le dernier numéro de Charlie Hebdo 👇

Aucune revendication ne figurait sur les pages. Cependant, selon des informations révélées par Europe 1, les données et informations personnelles de plusieurs milliers d'abonnés du site de Charlie pourraient avoir été mises en vente sur le darkweb. Cela doit encore être vérifié. Vendredi, l'entrée du site était rétablie, mais pas la page de la boutique.

Le journal français a déposé plainte dans la foulée pour «altération d’un système de traitement automatisé des données». De son côté, le parquet de Paris a ouvert jeudi une enquête pour, entre autres, «des chefs d’accès frauduleux à un système de traitement de données», «modification frauduleuse de données» et «entrave au fonctionnement».

L'investigation est menée par les policiers du renseignement intérieur (DGSI) et par l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication.

Concours international

Charlie avait lancé un concours international en décembre en soutien au peuple iranien. La dizaine d'esquisses sélectionnée - le journal en avait reçu près de 300 - ont été fustigées par les autorités iraniennes.

Le piratage du site de Charlie intervient huit ans, jour pour jour, après les attentats qui avaient frappé sa rédaction.

De leur côté, les autorités iraniennes ont annoncé leur intention de fermer l'Institut français de recherche en Iran (IFRI) «comme une première étape» de rétorsion aux caricatures, selon un communiqué du ministère iranien des Affaires étrangères. Pour l'heure, son pendant français n'a pas reçu la confirmation officielle de cet avis de fermeture, note le Figaro.

Les Iraniennes sont toujours dans la rue et ne décolèrent pas
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pendant la panne mondiale, 8,5 millions d'ordinateurs ont été touchés
La panne informatique mondiale de vendredi, causée par une mise à jour défectueuse de CrowdStrike, a affecté 8,5 millions d'appareils Windows, soit moins de 1% des machines sous cet OS, selon Microsoft.

La panne informatique mondiale qui a bouleversé des aéroports, des banques et de nombreux autres services vendredi a touché 8,5 millions d'ordinateurs sous Windows, a déclaré Microsoft samedi dans un billet de blog.

L’article