DE | FR

Un «dauphin sioniste tueur» aurait attaqué le Hamas, et ça pourrait être vrai

Le mouvement palestinien a affirmé avoir été attaqué par un dauphin de l'armée israélienne équipé d'un dispositif de combat. Des déclarations non confirmées, mais moins absurdes qu'il n'y paraît.
15.01.2022, 12:00
Suivez-moi

On pourrait croire à une blague, et pourtant. Lundi, la branche armée du Hamas a affirmé que ses commandos ont été attaqués par un dauphin de l'armée israélienne lors d'une opération en mer.

Le cétacé était équipé d'un dispositif de combat spécialisé capable de tuer les hommes-grenouilles du mouvement palestinien, a déclaré l'un de ses porte-parole dans une vidéo. Il s'agirait en somme d'un «dauphin sioniste tueur», comme le résume le Jerusalem Post.

Les islamistes seraient parvenus à maîtriser l'animal et à capturer le mystérieux dispositif, qui est montré à la fin de la vidéo mais dont la nature et la fonction exactes n'ont pas été révélées. Les images sont d'ailleurs d'assez mauvaise qualité, ce qui ne facilite pas les choses:

Image: Twitter

Cela n'a pas découragé H. I. Sutton. Alors qu'une bonne partie de l'internet se moquait du Hamas, l'analyste naval a formulé une théorie et l'a illustrée avec un dessin. D'après lui, le dispositif de combat serait un harnais équipé d'un fusil harpon, qui semble s'adapter au nez d'un dauphin:

Image: H I Sutton

«Il n'existe aucune preuve confirmant que le harnais est israélien, ou même qu'il provient d'un dauphin», nuance l'analyste, qui pense tout de même que la vidéo a «une certaine crédibilité».

«Il se peut qu'Israël ait un programme militaire de mammifères»
H. I. Sutton, analyste naval

Selon Sutton, le dispositif que le Hamas affirme avoir capturé ressemble à ceux utilisés dans les programmes de mammifères marins de la marine américaine et russe.

Opération de déminage

Dans les années 1960, les deux puissances ont démarré des programmes concurrents visant à étudier l’emploi militaire des cétacés, rapporte NBC News. Les animaux étaient entraînés à des tâches telles que la protection de navires, le repérage et le dégagement de mines, ainsi que la récupération d’objets. Les images de vieux harnais utilisés par l'armée soviétique, repérées par le Siberian Times, donnent plutôt raison à Sutton.

Ces programmes seraient toujours d'actualité, du moins pour ce qui concerne la marine russe. Fermée à la suite de l’effondrement de l’URSS, une installation exploitée à ces fins à Sebastopol a repris ses activités en 2014, selon le Monde. Sutton affirme de son côté détenir des preuves que Moscou a déployé des «dauphins militaires» en Syrie.

Les dauphins militaires ont également été utilisés par la marine américaine pendant la première et la deuxième guerre du Golfe. La Commander Task Unit 55.4.3 s'en servait pour mener des opérations de déminage afin de dégager les voies de navigation pour l'aide humanitaire.

Le dauphin K-Dog lors d'un entraînement près de l'USS Gunston Hall dans le Golfe Persique, en 2003.
Le dauphin K-Dog lors d'un entraînement près de l'USS Gunston Hall dans le Golfe Persique, en 2003.Image: Keystone

En 2019, un béluga «étrangement harnaché» avait été retrouvé au large de la Norvège. Selon plusieurs chercheurs, l'animal venait de la base navale russe de Mourmansk, où la marine a repris ses entraînements soviétiques de mammifères marins à des fins militaires.

Après avoir été libéré, l'animal a disparu.
Après avoir été libéré, l'animal a disparu.Image: Keystone

A la lumière de ces informations, la déclaration du Hamas pourrait peut-être sembler moins bizarre. D'autant plus que ce n'est pas la première fois qu'il accuse Israël d'employer des animaux à des fins militaires. En 2015, le mouvement islamiste avait capturé un dauphin, qu'il estimait être un espion israélien.

Awww! Voici des animaux mignons!

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
2021 a été l'une des sept années les plus chaudes selon l'ONU
L'année 2021 a été l'une des sept plus chaudes observées, malgré le courant froid de La Niña. La température moyenne a dépassé de 1,1°C celle de la période préindustrielle.

Le réchauffement par décennie devrait continuer à augmenter, a rapporté mercredi, à Genève, l'Organisation météorologique mondiale, institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU). Ce constat apparaît suite à l'année écoulée qui a été plus chaude que les précédentes où la Niña avait été identifiée, a fait remarquer le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas.

L’article