DE | FR

Bolsonaro promet la fin de la déforestation illégale d'ici 2030

Image: Shutterstock
Le président brésilien Jair Bolsonaro a promis dans une lettre adressée à son homologue américain, Joe Biden, de mettre fin à la déforestation illégale en Amazonie d'ici 2030.
16.04.2021, 04:1216.04.2021, 05:56

Jair Bolsonaro, le président du Brésil, chercherait-il à redorer son blason? Les surfaces déboisées n'ont cessé d'augmenter depuis son arrivée au pouvoir, mais il a assuré vouloir en finir avec la déforestation illégale en Amazonie d'ici 2030.

Le dirigeant d'extrême droite demande tout de même une contrepartie. Il a précisé que cet objectif ne pourrait être atteint qu'avec «des moyens importants» et qu'il espérait compter sur «tout le soutien possible» rapporte ABC News.

Le Brésil s'était déjà engagé à mettre fin à la déforestation illégale d'ici 2030 au moment de signer l'accord de Paris sur le climat, en 2015. Mais sa capacité à tenir ces engagements a été mise en doute avec l'arrivée au pouvoir en janvier 2019 de Jair Bolsonaro, favorable à l'exploitation minière et agricole de réserves naturelles et de territoires indigènes.

Une surface déboisée équivalente à celle de la Jamaïque

Au cours de son mandat, la déforestation et les feux de forêt en Amazonie ont atteint des niveaux extrêmement préoccupants. Entre août 2019 et juillet 2020, la déforestation a augmenté de 9,5% par rapport aux 12 mois précédents, avec une surface déboisée équivalente à celle de la Jamaïque.

Bolsonaro aurait-il peur des sanctions économiques?

Le président a également eu de vifs échanges avec le président français Emmanuel Macron au moment des feux de forêt qui ont ravagé l'Amazonie en 2019. Le ton est aussi monté plus récemment entre Jair Bolsonaro et Joe Biden. En septembre, lors d'un débat avant la présidentielle américaine, ce dernier avait évoqué la possibilité de sanctions économiques si la déforestation continuait à augmenter au Brésil.

Image: sda

Le président brésilien semblait plus ouvert au dialogue dans sa lettre de jeudi au président américain. Il se dit «prêt à travailler avec la communauté internationale pour la protection de l'environnement et le développement durable en Amazonie. »

Mercredi, six jeunes militants écologistes ont lancé une action en justice contre le gouvernement Bolsonaro, qui a revu à la baisse en décembre ses engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l'Accord de Paris. (ga)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le mystère de la mort subite du nourrisson est presque résolu
Elle semblait être une tragédie inexplicable, mais selon des chercheurs australiens la mort subite du nourrisson est due a une carence d'enzyme dans le cerveau de certains nouveau-nés. Et le tabagisme a aussi sa part de responsabilité.

Le phénomène de mort subite du nourrisson est probablement la plus grande peur des nouveaux parents. Si bien qu'ils se tiennent parfois près du berceau pendant la nuit afin de vérifier si le bébé respire encore.

L’article