International
Jair Bolsonaro

Jair Bolsonaro s'exprime enfin après... 48h de silence au Brésil

Image

Bolsonaro s'exprime enfin: reconnaît-il sa défaite? Voici sa déclaration

Après 48h d'un silence qui a «inquiété» jusqu'à Lula et mis le pays à feu et à sang, le président Bolsonaro a pris la parole mardi soir. Reconnaît-il sa défaite? En tout cas, il a parlé pendant à peine... quatre minutes. Voici ses déclarations.
01.11.2022, 20:4302.11.2022, 11:39
Plus de «International»

Alors que Steve Bannon lui conseillait encore mardi matin, par média interposé, de ne pas reconnaître sa défaite face à Lula, Jair Bolsonaro a enfin pris la parole. A 20h36 pétantes, le grand perdant de l'élection présidentielle brésilienne, s'est avancé devant une mer de micros pour donner sa version du scrutin.

L'attente était à son comble, à 20h17:

Image

Cela faisait tout de même 48h que le président n'avait pas donné signe de vie. En deux jours, les pro-Bolsonaro ont eu le temps de mettre le pays à feu et à sang, dans des manifestations violentes, paralysant jusqu'à l'aéroport de la capitale.

Enfin!
Enfin!

Les déclarations de Bolsonaro:

«Je remercie les 58 millions de brésiliens qui ont voté pour moi»
«Les mouvements populaires actuels sont le fruit de l’indignation et du sentiment d’injustice face au déroulement du processus électoral»
«Les manifestations pacifiques seront toujours les bienvenues, mais nos méthodes ne peuvent pas être celles de la gauche, qui entraveraient la liberté de circulation»
«Notre représentation au congrès montre la force de nos valeurs, dieu patrie et liberté»
«Je continuerai à remplir les obligations de la Constitution. J'ai toujours été dans les règles, je n'en ai jamais dévié, en tant que président de la République et citoyen»
«C’est un honneur d’être le leader de millions de Brésiliens qui défendent comme moi la liberté économique, la liberté religieuse, la liberté d’opinion, l’honnêteté et les couleurs du drapeau brésilien»
«Nous restons plus fort que jamais»

C'est tout. Une déclaration de quatre petites minutes, dans laquelle il dit respecter la Constitution, mais ne reconnaît pas verbalement sa défaite et ne remercie pas son adversaire Lula. Mais la transition est (enfin) en marche.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette stratégie de la bouche cousue aura permis de braquer toute la lumière sur le pouvoir qu'il exerce encore sur le peuple brésilien et l'attention que l'Occident porte à des élections que beaucoup considère comme une ouverture vers la démocratie.

Lula, malgré tout, aura fort à faire.

Et si on faisait connaissance avec Janja, la femme du nouveau président?

(fv)

Inside Man, sur Netflix, la bande-annonce
Video: youtube
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Greta Thunberg a encore des ennuis avec la justice
La jeune suédoise a été mise en examen pour deux chefs d'accusation de désobéissance civile.

La militante écologiste Greta Thunberg est renvoyée en procès pour ne pas avoir respecté l'ordre de la police de cesser de bloquer l'entrée du Parlement suédois lors d'une action pour le climat, selon des documents du tribunal mardi.

L’article