DE | FR

1000 secouristes japonais cherchent des survivants dans la boue

Rescuers check a damaged vehicle at the site of a mudslide in Atami, Shizuoka prefecture, southwest of Tokyo, Sunday, July 4, 2021. A gush of mud swept away homes and cars in the resort town. (Kyodo News via AP)

Image: sda

Au centre du Japon, à Atami, de violentes intempéries ont coûté la vie à deux personnes. Plusieurs maisons ont été emportées et 19 personnes restent pour l'heure introuvables.



Au centre du Japon, dans le département de Shizuoka, dix-neuf personnes sont actuellement portées disparues. En cause? Des glissements de terrain provoqués par de fortes pluies.

Les images sont impressionnantes...

«Nous avons repris les opérations de sauvetage tôt dans la matinée avec quelque 1000 secouristes, dont 140 soldats. Nous faisons de notre mieux pour rechercher les survivants le plus rapidement possible, tout en menant l'opération avec beaucoup de précautions, car la pluie continue à tomber»

Un responsable départemental

Des secouristes ont grimpé sur des toits fissurés et ont fouillé des voitures projetées sur des bâtiments engloutis par la boue, samedi, dans cette station balnéaire située à 90 km au sud-ouest de Tokyo et connue pour ses sources d'eau thermale.

Bild

Plusieurs maisons emportées

Des images diffusées par la télévision nippone montraient des torrents de boue détruire des bâtiments dans la ville côtière d'Atami, tandis que des habitants tentaient de se mettre à l'abri.

«Nous n'avons pas d'informations quant à la sécurité de 19 personnes»

Responsable départemental chargé des catastrophes naturelles

Un responsable d'Atami a précisé qu'un glissement de terrain avait eu lieu à 10H30 heure locale, ajoutant que «plusieurs maisons» avaient été «emportées» et que 200 foyers de la zone étaient privés d'électricité.

La TV publique NHK a indiqué que 80 habitations avaient été détruites. L'alerte d'évacuation la plus élevée, qui exhorte les résidents à «se mettre en sécurité de toute urgence», a été émise. Les habitants d'autres localités du département de Shizuoka, où Atami est située, ont également reçu l'ordre d'évacuer.

313 mm de pluie en 48 heures

Une grande partie du Japon est actuellement en pleine saison des pluies qui provoque souvent inondations et glissements de terrain, incitant les autorités locales à lancer des ordres d'évacuation.

La ville d'Atami avait subi samedi, peu après minuit, des précipitations à hauteur de 313 mm en seulement 48 heures, selon la chaîne de télévision publique NHK - bien plus que les 242.5 mm de moyenne habituellement observés en juillet.

La circulation du Shinkansen, le train à grande vitesse japonais, a été temporairement suspendue entre Tokyo et Osaka (Ouest) à cause des fortes pluies. Par ailleurs, d'autres trains ont également été stoppés, selon les sites des compagnies ferroviaires. (sda/ats/afp)

Cressier a aussi connu un déluge

1 / 28
Inondations à Cressier
source: keystone / adrian reusser
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

La planète a enregistré un record de chaleur en 2020

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) tire une fois de plus la sonnette d'alarme sur le réchauffement climatique. 2020 a été l'une des trois années les plus chaudes jamais observées. Explications.

La planète brûle et le Covid-19 n'y peut rien, selon le rapport annuel établi par l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Pour eux, «le ralentissement économique lié à la pandémie n'a réussi à freiner ni les moteurs ni l'intensification des effets du changement climatique». Le constat est donc alarmant.

Malgré le refroidissement dû à la Niña (explications ci-dessous), la température moyenne à la surface du globe a dépassé de 1,2 °C celle de l’époque préindustrielle (période …

Lire l’article
Link zum Artikel