DE | FR

Biden lâche du lest sur l'immigration après des critiques de son camp

FILE - In this March 19, 2021, file photo, migrants are seen in custody at a U.S. Customs and Border Protection processing area under the Anzalduas International Bridge, in Mission, Texas. U.S. authorities say they picked up nearly 19,000 children traveling alone across the Mexican border in March. It's the largest monthly number ever recorded and a major test for President Joe Biden as he reverses many of his predecessor's hardline immigration tactics. (AP Photo/Julio Cortez, File)

Joe Biden a officiellement fait marche arrière sur sa politique migratoire, deux semaines après des annonces contestées de son administration. Image: sda

Après un tollé dans le camp démocrate, le président américain a fixé pour cette année le seuil de réfugiés à 62 500 contre 15 000 auparavant.



Biden a dû forcer un peu plus son virage à gauche concernant sa politique migratoire. Pour l'année suivante, il a même fixé un seuil de 125 000 réfugiés, tout en soulignant que cet objectif, comme celui de l'année en cours, serait «difficile à atteindre».

Sous la préssion de son propre camp?

Sa décision, mi-avril, de conserver temporairement le plafond historiquement bas de 15 000 personnes fixé par Donald Trump avait provoqué un tollé au sein du camp démocrate. Le président démocrate de la commission des Affaires étrangères du Sénat, Bob Menendez, avait dénoncé un nombre «terriblement bas», reprend la chaîne CNN.

La députée Alexandria Ocasio-Cortez, figure de l'aile gauche du parti, avait-elle dénoncé un choix «absolument inacceptable».

«Biden a promis d'accueillir les immigrés, et les gens ont voté pour lui sur la base de cette promesse. Conserver les politiques xénophobes et racistes de l'administration Trump» est «tout simplement mal» Alexandria Ocasio-Cortez

Le Huffington Post précise que le programme d'accueil de réfugiés est distinct du système d'asile pour les migrants. Les réfugiés viennent du monde entier et fuient souvent des conflits. Ils sont soumis à un contrôle à l'étranger avant d'être autorisés à entrer aux États-Unis, contrairement aux migrants qui arrivent à la frontière américaine et demandent ensuite l'asile.(ats/ga)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un mort et plusieurs blessés dans une fusillade au Texas

Un tireur a ouvert le feu au Texas, avant de prendre la fuite. Seulement quelques heures après les déclarations de Joe Biden pour la limitation des armes à feu.

Pour l'instant, les autorités locales déplorent un mort et des blessés. Jeudi, dans un magasin d'ameublement Kent Moore Cabinets, au Texas, un tireur a ouvert le feu, avant de prendre la fuite.

«A environ 14h30, nous avons été informés d'une fusillade, les agents sont intervenus et ont trouvé plusieurs victimes sur place», a relaté Jason James, porte-parole de la police de Bryan, une ville située entre Houston et Dallas.

Le tireur a réussi à prendre le large et était activement recherché. …

Lire l’article
Link zum Artikel