International
Londres

La police de Londres est accusée de mauvais comportements

Accusée de sexisme et de racisme, la police londonienne est dans de sales draps

Des officiers et des responsables de la police de Londres sont accusés de comportements déplacés.
Des officiers et des responsables de la police de Londres sont accusés de comportements déplacés. Image: sda
Le meurtre de Sarah Everard, une Londonienne de 33 ans violée et tuée par un policier qui l'avait arrêtée sous un faux prétexte en 2021, a mis en lumière tout un système. C'est ce qu'affirme mardi un nouveau rapport.
21.03.2023, 04:4121.03.2023, 11:38
Plus de «International»

La police de Londres a laissé se développer en son sein des comportements sexistes, racistes et homophobes, dénonce mardi un nouveau rapport indépendant. Il appelle à une «réforme générale» de l'institution déjà en crise après une série de scandales.

«La police n'a pas protégé ses employées ou les membres du public contre les policiers auteurs de violences domestiques ni contre ceux qui abusent de leur position à des fins sexuelles.»
Extrait du rapport de 363 pages publié mardi, qui dénonce aussi de mauvais traitements visant les agents issus des minorités.

La «MET Police», plus grande force de police du pays avec plus de 43 000 officiers et membres du personnel, est engluée depuis des années dans une série de scandales et crimes sexuels, alimentant une grave crise de confiance du public.

Sexisme et homophobie

L'auteure du rapport, Louise Casey, appelle à un «changement fondamental». Selon elle, les violences visant les femmes et les filles n'ont «pas été prises au sérieux en matière de ressources et de priorités».

La longue enquête montre notamment comment des preuves dans des affaires de viols (prélèvements d'urine ou de sang par exemple) n'ont pas pu être exploitées après avoir été stockées dans des réfrigérateurs surchargés, parfois fermés à l'aide de sangles, ou carrément tombées en panne.

Par ailleurs, «malgré la présence de quelques officiers supérieurs expérimentés, c'est un personnel inexpérimenté et surchargé qui s'occupe de la protection de l'enfance, des viols et des délits sexuels graves», note Mme Casey:

«Les femmes travaillant dans la police sont victimes de sexisme au quotidien et qu'une homophobie profondément ancrée règne au sein de la MET.»

L'affaire Everard a été suivie de plusieurs autres scandales et rapports dénonçant le racisme et le sexisme dans la police londonienne. Sous pression, la cheffe de la police Cressida Dick a finalement démissionné au début 2022. (ats/jch)

La police américaine à la poursuite d'un voleur de tracteur
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis se préparent à une vague de chaleur écrasante
Des régions du centre et de l'est des Etats-Unis se préparent à suer à nouveau la semaine prochaine. Des températures anormalement élevées pour un mois de juin sont attendues, jusqu'à 38 degrés par endroits.

«Les températures vont s'envoler la semaine prochaine du Midwest vers le nord-est» du pays, a prévenu vendredi sur le réseau social X le service météorologique national (NWS). Il s'attend à «plusieurs dizaines de records» de chaleur journaliers.

L’article