DE | FR
Une jeune femme de la génération Z se balade avec un masque et des écouteurs avec fil pour écouter sa musique.
Une jeune femme de la génération Z se balade avec un masque et des écouteurs avec fil pour écouter sa musique.Image: twitter

La Gen Z a décidé de remettre les écouteurs à fil au goût du jour

Chez les moins de 24 ans, les airpods et autres casques sans fil sont devenus totalement «has been». Au lieu de payer des sommes faramineuses, les écouteurs à 30 francs reviennent à la mode. Jusqu'à quand?
15.11.2021, 06:2315.11.2021, 06:53

Décidément, la génération Z (les jeunes entre 6 et 24 ans) est surprenante. Une nouvelle tendance est en train de surgir, parmi les femmes les plus adulées sur les réseaux sociaux (surnommées les «It girls»), comme Lily Rose Depp, Bella Hadid ou les jumelles Olsen: elles se débarrassent des oreillettes sans fil et préfèrent plutôt se brancher sur leurs appareils.

«Les écouteurs avec fil, c'est une attitude. C'est la façon dont vous vous portez et dont vous vous déplacez dans le monde»
Shelby Hull, la créatrice de 24 ans du compte Instagram @wireditgirlsmashable

Une sorte de rebellion contre les prix exorbitants d'Apple?

Même le Washington Post s'est demandé si cette nouvelle mode sonnait la fin des casques sans fil à 200 francs auprès de la jeunesse branchée américaine. L'avantage des écouteurs sans fil? Ils sont fonctionnels et pratiques, ce qui est l'antithèse du cool.

«Nous les utilisons parce qu'Apple nous y a forcés»
Shelby Hull, la fondatrice du compte @wireditgirls

De nombreux internautes semblent en avoir marre des airpods et ce, alors que cela fait plusieurs années que le géant Apple sort des iphones sans prise casque universelle. Les utilisateurs d'iphone ont donc le choix entre débourser au moins 150 dollars pour des écouteurs ou utiliser les écouteurs standard fournis avec l'appareil, ceux que vous ne pouvez pas utiliser avec votre ordinateur portable ou lorsque vous chargez votre iPhone.

Une manière de s'affranchir des tendances en tous genres

Porter des écouteurs avec fil, c'est en quelque sorte une déclaration d'indépendance. Une personne qui porte des écouteurs filaires se dissocie complètement des tendances modernes, comme l'analyse le Washington Post. Elle veut être branchée sur une vie plus simple et moins obsédée par la technologie.

«Si vous voulez avoir un bon sens du style ou être "indie", alors vous pouvez utiliser des écouteurs filaires»
Lilabel Kierstead, une élève âgée de 14 ans, vivant dans le Massachusetts.

Toujours selon les témoignages récoltés par le quotidien américain, le fil est un accessoire visible qui déclare que vous écoutez quelque chose, que vous êtes occupé. Vous devez retirer physiquement votre oreillette pour parler à quelqu'un. La génération Z semble avoir trouvé un nouveau moyen de s'affirmer et de ne pas gaspiller son argent inutilement. Peut-être, pour certains, afin d'éviter de reproduire les erreurs de leurs parents.

D'ailleurs, c'est quoi le métaverse?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Va te faire foutre Hanouna»: Jawad dans TPMP, ça ne passe pas
C'est une histoire courte. «Touche pas à mon poste» annonce sur Twitter la venue de Jawad Bendaoud lundi soir en direct. Quelques minutes plus tard, sa présence est annulée. Entre les deux? L'émoi et le dégoût. Récit éclair.

C'est l'histoire d'un «logeur» délogé à la vitesse de la lumière. Jawad Bendaoud, autoproclamé «logeur de djihadistes» et célèbre (puis condamné) pour avoir loué un squat pour 150 euros la nuit à deux terroristes durant les attentats du 13 novembre 2015, aurait dû s'exprimer pour la première fois chez Cyril Hanouna. Lundi soir. En direct. Mais l'annonce publiée par Touche pas à mon poste (TPMP) sur Twitter a suscité un tel émoi que, quelques minutes plus tard, sa venue a été purement et simplement annulée.

L’article