DE | FR

Ce que l'on sait sur le tireur du métro de Brooklyn

Selon plusieurs vidéos, l'homme qui a attaqué ses concitoyens mardi souffrait d'une maladie mentale. Il s'en est pris directement au maire de la ville. Ce dernier est sous surveillance étroite, car l'homme court toujours.
13.04.2022, 14:3113.04.2022, 18:07

Depuis la fusillade de mardi matin dans le métro de New York, l'auteur présumé potentiellement connu sous le nom de Frank James est introuvable.

A quel point est-il dangereux? Son acte était-il prémédité? Voici tout ce qu'il faut savoir au sujet de l'homme le plus recherché de Brooklyn.

Pourquoi la police vise Frank James?

Dans les différents domiciles de cet Américain d'une soixantaine d'années, situés dans le Wisconsin et à Philadelphie, la découverte de nombreux indices datant de plusieurs années ont troublé les autorités, comme le rapporte le New York Times:

  • La publication de dizaines de vidéos sur les réseaux sociaux abordant l'injustice raciale.
  • De longues diatribes dans lesquelles il a exprimé une série de théories du complot.
  • Des discours à l'encontre de la politique du maire de New York, Eric Adams.

Que revendique Frank James?

Dans ses vidéos, Frank James confie souffrir d'une maladie mentale diagnostiquée. Il s'élève notamment contre les services de santé mentale de New York dans lesquels il explique avoir subi un «spectacle d'horreur».

Imputant ainsi ces dysfonctionnements à Eric Adams, en fonction depuis le 1er janvier 2022, l'homme actuellement recherché par la police déplore par ailleurs le nombre de sans-abris vivant dans les bouches de métro «dans l'indifférence sociale la plus complète».

Une injustice raciale selon lui exacerbée par la guerre en Ukraine où de nombreux scandales ont éclaté suite à des Africains du pays livrés à eux-mêmes dans le conflit.

Comment l'auteur de la fusillade est-il arrivé sur les lieux?

D'après les informations récoltées par le New York Post le soir de la fusillade, une carte de crédit portant le nom de Frank James avait été trouvée sur les lieux de l'incident, ainsi que la clé d'une camionnette que l'homme aurait louée.

La police recherche Frank James, une «personne d'intérêt» dans la fusillade du métro de New York.
La police recherche Frank James, une «personne d'intérêt» dans la fusillade du métro de New York.Image: new york post

Il est apparu que ce dernier avait utilisé la camionnette à Philadelphie au cours des derniers jours, l'avait conduite près de la ligne de métro où l'attaque s'était produite avant de finalement l'abandonnée sur les lieux du crime et de disparaître dans la nature, ont déclaré les autorités au média américain.

De quoi est-il exactement accusé?

Sur les lieux du crime, la police a exclu tout lien à un acte de terrorisme. Pour les autorités, si Frank James ne peut être considéré comme l'auteur de la fusillade du métro de New York, il demeure toutefois une personne d'intérêt essentielle dans l'affaire, au vu des preuves amassées.

Toujours d'après le New York Times, la police a annoncé offrir jusqu'à 50 000 dollars à toute personne pouvant lui soumettre des informations menant à l'arrestation et à l'inculpation du suspect. (mndl)

Une forte explosion au cœur de New York crée la panique

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Joe Biden se rend au Japon pour consolider le leadership américain
Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

L’article