DE | FR

80% des déchets plastiques s'échouent sur les plages

Plage déchets environnement climat écologie recherche

Image: Shutterstock

Des chercheurs bernois ont découvert qu'environ 80% des déchets plastiques ne gagnent pas la pleine mer, mais s’échouent sur les plages ou dérivent près des côtes.



Les scientifiques du Centre Oeschger pour la recherche climatique à l'université de Berne ont annoncé mercredi que la majeure partie du plastique ne se trouve pas en pleine mer. Ces déchets flottants restent près des côtes ou s’échouent sur les plages, bien plus que ce que l’on imaginait auparavant.

«Dans tous les scénarios que nous avons calculés, environ 80% des déchets plastiques flottants dérivent cinq ans après avoir été jetés à la mer et ne s’éloignent pas à plus de dix kilomètres de la côte»

Victor Onink, auteur principal de l’étude

Des conséquences graves pour l'environnement

La plus forte proportion de plastique échoué se trouve dans les régions du monde avec les plus grandes sources de déchets plastiques, avec des conséquences graves pour l'environnement:

Les raisons

Le fait qu’il y ait beaucoup plus de déchets plastiques dans la mer Méditerranée s'explique par deux raisons, selon l'auteur de l'étude:

  1. Une grande quantité de plastique pénètre dans la mer Méditerranée, notamment par le Nil, une mer relativement petite et fermée.
  2. Une grande partie du plastique s’échoue de manière locale.

Les initiatives en pleine mer sont-elles nécessaires?

Par ailleurs, le chercheur bernois porte un regard plutôt critique sur les initiatives qui visent à collecter le plastique dans les océans et qui font l’objet d’une grande attention médiatique: «La concentration de plastique en pleine mer est relativement réduite», fait-il remarquer.

«On peut se demander si les ressources sont réellement déployées de la manière la plus efficace possible dans le cadre de ces projets», dit-il. D’autres approches pour nettoyer le plastique des océans seraient plus prometteuses: avant tout empêcher que le plastique n’arrive dans la mer. Ou bien repêcher le plastique au niveau des grands fleuves. Pour rappel: entre 1 et 13 millions de tonnes de plastique se retrouvent tous les ans dans les océans. (ats)

Paniqué par le changement climatique, ce Romand fait la révolution

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Le plan à trois milliards de Biden pour booster l'éolien maritime

La Maison blanche à annoncé, lundi, un projet ambitieux: d'ici à 2030 plus de dix millions de foyers américains devraient être alimentés par de l'éolien.

L'Administration américaine a annoncé, lundi, vouloir étendre les parcs éoliens le long de la côte Est, rapporte le Washington Post. Dans un premier temps, une zone située entre Long Island et la côte du New Jersey a été désignée comme zone prioritaire pour l'éolien offshore (comprendre en mer), explique le New York Times. C'est là:

A travers ce plan ambitieux, Joe Biden vise à rattraper le retard de son pays dans le domaine. Le projet prévoit de générer 30 gigawatts d'énergie éolienne en …

Lire l’article
Link zum Artikel