DE | FR

Le Pérou frappé par un séisme de magnitude 6

Le séisme de magnitude 6 a secoué une route de Mala, non loin de la capitale péruvienne de Lima.
Le séisme de magnitude 6 a secoué une route de Mala, non loin de la capitale péruvienne de Lima.Image: twitter
Un fort séisme de magnitude 6 a secoué Lima et d'autres secteurs de la côte centrale du Pérou, mardi soir.
23.06.2021, 07:5823.06.2021, 16:16

La ville de Mala, localité côtière du Pérou située à une centaine de kilomètres au sud de la capitale de Lima, a subi un séisme d'un épicentre de 32 kilomètres de profondeur et d'une distance de 33 kilomètres. Evalué dans un premier temps à une magnitude de 5,8, puis à 6, la catastrophe s'est produite à 21h54 locale (4h54 mercredi en Suisse).

Pour le moment, aucune victime n'a été répertoriée, a annoncé le Centre sismologique national. Le service d'hydrographie du pays a écarté tout risque de tsunami.

De nombreux habitants de Lima sont sortis dans la rue en raison de la forte secousse. «Ça été très fort, ça a secoué toute la maison, on a dû sortir», a dit à l'AFP Julia Lazaro Rodriguez, 60 ans.

Sur la côte Verte, le front de mer de Lima, quelques rochers sont tombés depuis des falaises de 80 mètres de haut, a indiqué la télévision nationale, Canal N.

Le Pérou est secoué chaque année par au moins une centaine de tremblements de terre perceptibles pour la population, car il est situé sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone d'activité tellurique qui s'étend le long de la côte ouest du continent américain. (ats)

Les intempéries en Suisse

1 / 18
Les intempéries en Suisse
source: sda / salvatore di nolfi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Guerre en Ukraine: dans cette bataille du destin, Poutine risque de se ridiculiser
Malgré son infériorité, une contre-offensive de l'Ukraine à Kherson pourrait infliger des dommages sensibles à la Russie. Une défaite serait un camouflet pour Vladimir Poutine.

Une bataille décisive se prépare dans la région de Kherson. Après les succès de haute lutte obtenus dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, début juillet, le commandement russe s'est vu contraint d'annoncer une pause dans les combats. Les troupes du Kremlin avaient besoin de temps pour se regrouper. Moscou a apporté sur le front un énorme ravitaillement en munitions et en équipement. L'objectif: la prochaine offensive.

L’article