DE | FR
People

L'acteur Cuba Gooding Jr reconnaît avoir très mal agi avec une serveuse

L'acteur américain Cuba Gooding Jr.
L'acteur américain Cuba Gooding Jr.Image: sda
Star de «Jerry Maguire» et Oscar du meilleur second rôle en 1997, l'acteur de 54 ans a été accusé par plus de 20 femmes d'attouchements sur plusieurs décennies.
14.04.2022, 05:1014.04.2022, 06:48

L'acteur américain Cuba Gooding Jr a reconnu avoir embrassé une serveuse de force, a indiqué mercredi son avocat, dans le cadre d'un accord devant un tribunal de New York qui verra d'autres plaintes pénales contre lui abandonnées.

Son avocat, Frank Rothman, a dit que son client avait accepté un accord de plaider-coupable pour l'une des accusations:

«Il a reconnu un chef d'accusation selon lequel il a embrassé une serveuse sans son consentement. Toutes les autres accusations ont été rejetées. Dans six mois, s'il évite les ennuis, cette accusation sera retirée et il n'aura pas de casier judiciaire à la fin de tout ceci.»

L'avocate Gloria Allred, qui représente la femme non identifiée dans une plainte au civil, a déclaré que les demandes visant à ce que d'autres victimes présumées puissent témoigner dans l'affaire - au motif qu'elles ont fait l'objet d'un comportement similaire - avaient été rejetées par le juge.

Elle a assuré que son cabinet continuerait «de plaider notre affaire au civil contre Cuba Gooding Jr. devant le tribunal fédéral de New York au nom de notre courageuse cliente», et qu'elle espérait «un résultat juste dans le cadre de cette plainte».

En parlant d'abus sexuels dans le cinéma:

Cuba Gooding Jr. s'était fait connaître avec le film «Boyz'n the Hood, la loi de la rue» (1991) avant «Jerry Maguire». Il a récemment incarné O.J. Simpson dans la mini-série «American Crime Story».

L'acteur s'ajoute à une liste de stars du cinéma ou de la musique tombées en disgrâce ou condamnées à la faveur du mouvement #MeToo, notamment avec la chute en 2020 du producteur «roi» d'Hollywood Harvey Weinstein, envoyé pour 23 années en prison, ou avec le procès qui a reconnu coupable le chanteur de R&B R. Kelly d'avoir mis en place un «système» d'exploitation sexuelle de jeunes femmes, dont des mineures. (ats/jch)

Ailleurs sur la planète: Maeva Ghennam a reçu une nouvelle voiture de luxe

Plus d'articles People

Sur TikTok, les gens se moquent de Julia Fox et de sa façon de parler

Link zum Artikel

Le mariage de Brooklyn Beckham était «the place to be» ce week-end

Link zum Artikel

Britney Spears est enceinte de son troisième enfant

Link zum Artikel

Jennifer Lopez et Ben Affleck se sont (encore) fiancés

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Procès du 13-Novembre: «Les victimes ne voulaient du mal à personne»
Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s'est poursuivi ce lundi, avec la prise de parole des avocats des familles des victimes. Une plaidorie collective qui a pris une forme totalement inédite.

«Nous allons donc vous présenter autre chose, une autre forme de plaidoirie, inédite, à laquelle ont participé une centaine d'avocats»: les mots de maître Frédérique Giffard, avocat indépendant, face à la cour d'assises spéciale de Paris, ce lundi.

L’article