DE | FR

People

Harry règle ses comptes avec son père

FILE - In this Friday March 6, 2020, file photo, Britain's Prince Harry visits the Silverstone Circuit, in Towcester, England. In an episode of the

Image: sda

Invité dans un célèbre podcast, le prince Harry s’est à nouveau confié sur les différentes épreuves qu’il a traversées. Pour le duc de Sussex, quitter la famille royale lui a permis de «rompre le cycle» de la souffrance.



Le Megxit excite les fans de la famille royale britannique depuis plus d'un an. Aujourd'hui, un nouvel épisode des aventures de Meghan et du prince Harry est sorti. Plutôt anglé sur Harry pour le coup. Ce dernier a affirmé, dans une célèbre émission en ligne, avoir déménagé aux Etats-Unis avec femme et enfant pour rompre un «cycle» de «souffrance» dans sa famille, après s'être rendu compte que son père, le prince Charles, le traitait «comme il avait lui-même été traité».

Ces déclarations du prince Harry s'inscrivent dans le prolongement d'une interview choc avec Oprah Winfrey, en mars dernier, qui a fait l'effet d'une bombe au Royaume-Uni. Harry et Meghan y accusaient notamment un membre non identifié de la famille royale britannique de s'être interrogé sur la couleur de peau de leur enfant à naître. Harry avait aussi affirmé que sa famille et le prince Charles lui «avaient littéralement coupé les vivres» début 2020. Pour aller plus loin 👇.

Le prince Harry a assuré au podcast américain «Armchair Expert» ne pas en vouloir à son père, estimant que ce dernier pouvait lui-même avoir «souffert» lorsqu'il était jeune. Mais il dit avoir décidé de ne pas commettre les mêmes erreurs avec ses propres enfants.

«Est-ce que la vie ne revient pas à rompre le cycle?», demande Harry, aujourd'hui père de famille de 36 ans, durant l'interview:

«En tant que parent, si j'ai subi une forme de douleur ou de souffrance, à cause d'une douleur ou d'une souffrance que mon père ou mes parents ont peut-être vécue, je vais faire en sorte de rompre le cycle.»

Harry et Oprah Winfrey vont collaborer pour une série de documentaires consacrés à la santé mentale, «The Me You Can't See», qui débutera le 21 mai sur Apple TV+.

En faisant la promotion de ce programme, le prince Harry a affirmé sur «Armchair Expert» qu'il avait pris conscience, peu après ses vingt ans, qu'il ne voulait pas de ses obligations monarchiques, en partie à cause de «ce que ça a fait à ma maman». Il se souvient aussi de s'être senti «totalement démuni» en voyant sa mère «poursuivie par des paparazzi», lorsqu'il était enfant. (ats/jah)

Et pendant ce temps son frère et Kate ont fêté dix ans de mariage (et de perte de cheveux)

1 / 21
Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux
source: epa / hugo burnand/clarence house / ha
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Copin comme cochon Les mariages

Plus d'articles sur la famille royale britannique

L'esprit du prince Philip survivra... au Vanuatu

Link zum Artikel

Dix sorties du Prince Philip, spécialiste du mauvais goût

Link zum Artikel

Twitter passe en mode humour noir après la mort du prince Philip

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Le prince Harry et Meghan attendent leur deuxième enfant

Link zum Artikel

Le Prince Harry inquiet pour sa santé mentale à Londres

Link zum Artikel

6 choses à retenir de l'interview choc de Meghan et Harry chez Oprah

Link zum Artikel

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth, hospitalisé

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

People

Racisme et discriminations, Buckingham trône au-dessus des lois

La monarchie britannique est à nouveau dans la tourmente. Selon le Guardian, elle aurait refusé d'embaucher des personnes de couleur à des postes administratifs. Une découverte qui fait écho aux récentes accusations de racisme évoquées par Meghan Markle.

Les courtisans de la reine ont-ils interdit aux personnes de couleur d'occuper des postes de bureau jusqu'à la fin des années 1960? C'est en tout cas ce que révèle le Guardian, qui s'est procuré des documents officiels.

L'enquête du site d'information britannique met en lumière la façon dont Buckingham Palace a négocié des clauses controversées – toujours en place à ce jour – qui exemptent la famille royale de respecter certaines lois. A savoir, celles qui rendent illégale la …

Lire l’article
Link zum Artikel