DE | FR

Au Portugal, le rejet du budget ouvre la voie aux élections anticipées

Le premier ministre socialiste Antonio Costa a exclu de démissionner de son propre chef.
Le premier ministre socialiste Antonio Costa a exclu de démissionner de son propre chef.Image: sda
Crise politique en vue au Portugal: l'opposition de droite et la gauche radicale ont rejeté le projet de budget pour 2022 du gouvernement. Un refus qui annonce des élections anticipées.
27.10.2021, 20:3928.10.2021, 14:16

C'est une première depuis l'avènement de la démocratie portugaise, en 1974. Ce mardi, les députés de la droite et de la gauche radicale ont rejeté la loi de finances. Cela n'implique pas automatiquement la chute du gouvernement ou l'anticipation des élections prévues normalement pour l'automne 2023. Pourtant, le chef de l'Etat dispose du droit de dissoudre le Parlement.

Le Premier ministre Antonio Costa a par ailleurs exclu de démissionner de son propre chef, mais le président Marcelo Rebelo de Sousa a averti qu'il userait de son pouvoir de dissolution en cas d'impasse budgétaire.

«Si l'Assemblée n'est pas en mesure d'adopter un budget, il serait positif de rendre la parole aux Portugais pour qu'ils disent ce qu'ils pensent concernant une future assemblée»
Marcelo Rebelo de Sousa, président du Portugal

«Tourner la page» de la politique d'austérité

«La dernière chose dont le pays a besoin (...), c'est d'une crise politique dans ces circonstances», a regretté le Premier ministre juste avant le vote marquant la fin de la fragile union de la gauche qui lui a permis de «tourner la page» de la politique d'austérité menée par la droite en échange du plan de sauvetage international accordé au Portugal en 2011.

«J'espère que cette frustration se transformera en une majorité stable et renforcée», a-t-il toutefois ajouté en se disant prêt à respecter «la décision finale» que prendra le chef de l'Etat.

Afin de pouvoir dissoudre le Parlement et fixer la date des élections, le président est tenu par la constitution de consulter formellement les partis représentés au Parlement ainsi que son conseil d'Etat. (ats)

Squid Game: sur TikTok, les challenges se multiplient

Et pour rester dans l'actualité:

Ce restaurant vegan cache une pièce secrète pour les carnivores

Link zum Artikel

Le Portugal entre dans la liste des pays à quarantaine

Link zum Artikel

Google ignore le télétravail en s'offrant des bureaux à 2 milliards

Link zum Artikel

Dernière frappe américaine à Kaboul: la version de l'armée contestée

Link zum Artikel
Jack Dorsey, à la tête de Twitter, annonce sa démission
L'homme dont la fortune est estimée à 11,8 milliards a annoncé qu'il quittait son poste de directeur général de Twitter, confirmant une information de la chaîne américaine CNBC.

Twitter a annoncé lundi le départ, avec effet immédiat, de son directeur général et cofondateur Jack Dorsey. Il sera remplacé par le responsable technologique du média social, Parag Agrawal. «J'ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que la société est prête à couper le cordon avec ses fondateurs», a expliqué l'homme dont la fortune est estimée à 11,8 milliards.

L’article