DE | FR
Bild

Zelp

Ce masque aspire les rots de vache pour sauver la planète

Zelp, une start-up britannique, a développé un système qui permet de capter le très polluant méthane. Cargill, géant de l'agroalimentaire, le commercialisera. Mais c'est quoi ce drôle de machin?

Jason Huther
Jason Huther



Cargill vous connaissez? Eh bien c'est un géant de l'agroalimentaire – un secteur sous pression pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre –, qui a décidé, afin de baisser la pollution des élevages, de commercialiser des masques anti-rots pour vaches. L'invention est celle d'une start-up britannique: Zelp. Mais pourquoi diable s'attaquer au nez de nos amies à cornes?

Le rot, ce polluant sous-estimé

L'objectif du masque de Zelp est de réduire la production de méthane. Ce dernier est un gaz au pouvoir réchauffant de 20 à 30 fois supérieur à celui du CO2, selon Les Echos. Limiter sa production semble donc tout indiqué pour lutter contre le réchauffement climatique.

«Le méthane exhalé par les rots de bovins contribue à près de 10% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde»

Francisco Norris, cofondateur de Zelp dans 24heures

En effet, si on parle souvent des pets de vaches et du méthane qu'ils transportent comme étant nocif pour le climat, on oublie qu'il y pire: leurs éructations et respirations. Francisco Norris, cofondateur de Zelp, explique dans 24Heures que 95% du méthane produit par ces ruminants sont expulsés par la bouche et les narines.

Mais il fonctionne comment ce masque?

La start-up britannique promet que son dispositif permet de capter la moitié des rejets de méthane.

Bild

zelp

Le masque de Zelp agit comme un catalyseur de pot d'échappement:

Ce masque fait aussi plein d'autres trucs, proches de la science fiction:

Les premiers essais, réalisés par Zelp au Royaume-Uni et en Argentine, auraient démontré que les vaches s’adaptent rapidement au dispositif, rapporte 24Heures. Elles n’auraient, par ailleurs, montré aucun changement de comportement.

Et ce sera disponible quand?

Cargill compte commercialiser ses masques auprès d'éleveurs européens en 2022, sous forme d'abonnements à environ 80 dollars par an, selon Les Echos. Les éleveurs vont-ils y souscrire? Cargill estime qu'ils y seront incités à terme par le biais de subventions, soit par les primes payées pour du lait décarboné, soit en réalisant des économies de compensation carbone.

Zelp assure, de son côté, dans 24Heures, chercher des partenaires pour démarrer la production en masse fin 2021. Son objectif? 50 000 unités la première année et 200 000 l'année d'après. Selon Francisco Norris, son entreprise est en train de boucler une levée de fonds afin de financer la phase industrielle et commerciale.

Et sinon pour rester sur le thème animalier...

1 / 7
Une petite femelle hippopotame est née au zoo de Bâle
source: zoo de bâle / zoo de bâle
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le climat

Manifester? «C'est notre seul moyen d'être pris au sérieux»

Link zum Artikel

15 militants d'Extinction Rebellion devant les juges à Neuchâtel

Link zum Artikel

Des scientifiques suisses prônent la désobéissance civile

Link zum Artikel

Il y a 40% de chance qu'il fasse plus chaud d'1,5°C dans 5 ans

Link zum Artikel

Des vibrations pour guider les aveugles, la nouvelle création japonaise

Ashirase, nouvelle filiale de Honda, a développé un dispositif à glisser dans les chaussures des aveugles ou des malvoyants, pour qu’ils se déplacent de façon autonome et sans danger.

Retrouver une certaine liberté de déplacement, malgré son handicap, c’est l’offre du nouveau dispositif japonais créé par Ashirase. Grâce à une application de navigation pour smartphone reliée à un dispositif de vibration sur chaque pied, l’utilisateur rentre vocalement la destination souhaitée sur son téléphone. À la suite de quoi, il est accompagné tout le long de son trajet.

Le malvoyant se déplace grâce à différents types de vibrations:

Les vibrateurs sont situés au niveau des terminaisons …

Lire l’article
Link zum Artikel