International
Réseaux sociaux

COP26: Biden moqué après s'être assoupi lors d'un discours

La session sieste du président Joe Biden s'est terminée lorsqu’un conseiller est venu lui dire quelque chose dans l’oreille.
La session sieste du président Joe Biden s'est terminée lorsqu’un conseiller est venu lui dire quelque chose dans l’oreille.twitter

Joe Biden moqué après s'être assoupi en pleine COP26

Le président américain semble s'être accordé une micro sieste lors du discours d’ouverture de la COP6 qui avait lieu ce lundi 1er novembre. La scène n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux.
02.11.2021, 14:5302.11.2021, 17:37
Plus de «International»

Celui que Donald Trump a baptisé «Sleepy Joe» a eu du mal à rester éveillé lors la cérémonie d'ouverture de la COP26. L'homme d'Etat de 78 ans a été filmé en train de fermer les yeux à plusieurs reprises puis somnoler pendant plusieurs secondes. Cela, alors qu’un militant des droits des personnes handicapées faisait un discours sur un sujet très sérieux: la menace du dérèglement climatique sur «notre capacité à cultiver de la nourriture et à survivre». La scène, filmée en totalité a fait le tour des médias et a été partagée en masse sur les réseaux sociaux.

La session sieste du président s'est terminée lorsqu’un conseiller est venu lui dire quelque chose dans l’oreille. Il s'est alors immédiatement redressé, avant d'applaudir la fin du discours.

Il n'est pas le seul leader mondial à avoir eu de la peine à garder les yeux ouverts. Lundi, Boris Johnson a, lui aussi, été pris en flagrant délit. 👇

Boris Johnson assis entre le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et Sir David Attenborough.
Boris Johnson assis entre le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et Sir David Attenborough.
C'est quoi la COP26?
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Armes nucléaires: «Xi a fixé des lignes rouges à Poutine»
La Chine se trouve confrontée à de très nombreux enjeux: la rivalité économique avec les Etats-Unis, l'attitude à adopter vis-à-vis de Poutine, de la guerre en Ukraine et de Taïwan. Nous en avons parlé avec un spécialiste.

John Delury travaille à l'université Yonsei de Séoul, en Corée du Sud. Ses appréciations sur la Chine et la Corée du Nord sont régulièrement publiées dans le New York Times, le Washington Post et d'autres médias de référence. Nous l'avons rencontré lors de son passage en Suisse à l'occasion d'une manifestation de l'Asia Society Switzerland. L'occasion de le questionner sur les nombreux enjeux autour de la Chine et de ses liens avec la guerre en Ukraine, la Corée du Nord, Taïwan, Donald Trump et la Suisse. Entretien.

L’article