DE | FR

La Russie menace de bloquer Youtube, 3 points pour comprendre

Youtube est dans le viseur du gendarme des télécoms russe, Roskomnadzor. Il menace la plateforme de blocage dans le pays. On vous explique pourquoi.
29.09.2021, 11:3129.09.2021, 15:31

C'est quoi cette histoire?

L'autorité des télécommunications russe indique avoir demandé à Google, maison-père du site, «de lever dans les plus brefs délais les limites imposées aux chaînes Youtube allemandes, RT DE et Der Fehlende Part.» Ces dernières appartiennent à la chaîne de télévision publique RT, financée par la Russie.

Si l'avertissement de Roskomnadzor n'est pas exécuté, la Russie a déjà indiqué les conséquences:

«La législation prévoit une suspension totale ou partielle d'accès dans le pays»

Quelle est la raison de la suspension des chaînes?

Le site de vidéos a bloqué mardi les comptes RT DE et Der Fehlende Part pour avoir violé les règles internes de la communauté en diffusant de «fausses informations» sur le Covid. En effet, RT DE a voulu, via sa chaîne Der Fehlende Part, contourner une interdiction de diffuser de nouvelles vidéos pendant une semaine à cause de la diffusion de désinformation la crise sanitaire, selon les médias allemands.

RT, qui émet notamment aussi en anglais, français et espagnol, est considéré comme faisant partie des efforts de propagande déployés par le Kremlin à l'international.

Pourquoi la Russie n'est pas contente?

C'est «un acte d'agression d'information sans précédent de la part de Youtube», a réagi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé dans la nuit de mardi à mercredi, accusant les autorités allemandes d'avoir «évidemment encouragé, voire insisté» sur cette décision. Il ajoute:

«L'objectif de cette agression envers les projets de la holding russe est évident: faire taire les sources d'informations ne s'inscrivant pas dans un cadre médiatique confortable pour les autorités en Allemagne. C'est la poursuite d'une guerre d'information contre la Russie».

La Russie a multiplié les offensives contre les grands réseaux sociaux et plateformes digitales ces derniers mois, accusant celles-ci d'être à la solde d'intérêts occidentaux. Elle a notamment forcé Google et Apple à bloquer en Russie une série de contenus en lien avec l'opposant incarcéré et bête noire du Kremlin, Alexeï Navalny.

Malgré cette tension, la chaîne RT affirme que cette suspension devait être levée mercredi. (ats/fag)

Un coup de barre? Eux, ils se sont carrément endormis au musée👇

1 / 8
Ils s'endorment au musée
source: https://stefandraschan.com/ / https://stefandraschan.com/
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Alice vous explique comment la série Ted Lasso a changé sa vie et va surement changer la vôtre👇

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Sans surprise, le parti de Poutine remporte les législatives

Ces élections législatives en Russie ont été marquées par la répression, des soupçons de fraude et l'exclusion de presque toute opposition anti-Kremlin.

Le parti Russie Unie de Vladimir Poutine s'orientait dimanche soir vers une majorité claire au Parlement. Les deux géants de la tech américaine auraient cédé à de fortes pressions de la part du pouvoir russe, dont des menaces de représailles contre leurs salariés.

A la fermeture des bureaux de votes, la formation au pouvoir récoltait 46.11% des voix, selon des résultats portant sur la moitié des bureaux de vote. Ces élections avaient été précédées par des mois de répression qui ont …

Lire l’article
Link zum Artikel