DE | FR

Aux premières heures de son procès, Alexeï Navalny promet de continuer la lutte

L'opposant russe Alexeï Navalny lors de son procès, le 15 février.
L'opposant russe Alexeï Navalny lors de son procès, le 15 février. Image: sda
L'opposant russe Alexeï Navalny a juré mardi de poursuivre son combat contre le Kremlin, au premier jour de son nouveau procès. Il encourt dix années de réclusion supplémentaires.
16.02.2022, 07:1016.02.2022, 11:15

L'opposant emprisonné Alexeï Navalny, qui a survécu à un grave empoisonnement en 2020, est apparu dans une salle d'audience de sa colonie pénitentiaire. Il est apparu en tenue de prisonnier, les cheveux rasés, très amaigri, aux côtés de ses avocats et de plusieurs gardes.

Il a juré mardi de poursuivre son combat contre le Kremlin, au premier jour d'un nouveau procès où il encourt dix années de réclusion supplémentaires.

«Je dis cela à ceux qui sont contre le pillage de la Russie, à ceux qui n'aiment pas "Russie Unie". Je vais continuer de lutter»
Alexeï Navalny

Depuis plus d'un an, Alexeï Navalny purge une peine pour une affaire de «fraude» controversée, dans la colonie pénitentiaire N°2 de Pokrov, à 100 km à l'est de Moscou.

Dans ce procès, les enquêteurs accusent Alexeï Navalny d'avoir détourné plus de 356 millions de roubles de dons versés à ses organisations anti-corruption, des accusations passibles d'une peine de 10 ans de prison.

Réactions internationales

L'emprisonnement de Navalny a été vivement critiqué par les pays occidentaux et ce nouveau procès risque de raviver les tensions. «Sa condamnation est incompatible avec les principes d'un Etat de droit», a ainsi dénoncé mardi le chancelier allemand Olaf Scholz lors d'un déplacement à Moscou.

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken s'est dit mardi «inquiet» des nouvelles accusations visant l'opposant russe. Ce dernier fait face à un nouveau procès et encourt dix années de prison supplémentaires.

«Alexeï Navalny et ses associés ont été pris pour cible en raison de leur travail pour dévoiler la corruption officielle», a ajouté Blinken dans un tweet, appelant à la «libération» de l'opposant par les autorités russes et à la fin des poursuites qui le visent. (mbr/ats)

Fin du certificat covid, vous en pensez quoi?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Amnesty alerte sur la «hausse inquiétante» des peines de mort en 2021
Lors de son bilan annuel, l'ONG explique avoir enregistré plusieurs centaines d'exécutions dans le monde. Trois pays sont concernés par cette évolution, dont deux du Moyen-Orient.

Les peines de mort ont enregistré une «hausse inquiétante» dans le monde en 2021 avec l'assouplissement des restrictions liées au Covid-19, a alerté mardi Amnesty International dans son bilan annuel. Elle a relevé des dégradations en Iran, Arabie Saoudite et Birmanie.

L’article