DE | FR

Hausse mystérieuse des hépatites chez les enfants

Une augmentation de l'hépatite chez les enfants est observée dans plusieurs pays européens. Mais pourquoi les cas sont-ils si graves? Explications en 5 points
29.04.2022, 06:1029.04.2022, 12:07
Wanja Staubli / ch media

Depuis début avril, les rapports de cas graves d'hépatite chez les enfants se multiplient. Les premiers ont été repérés eu Royaume-Uni et signalés à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Depuis, un total de 169 cas a été enregistré dans le monde, la plupart en Europe, certains aux Etats-Unis et en Israël. La cause n'a pas encore été déterminée.

Qu'est-ce qu'une hépatite?

L'hépatite est une inflammation du foie. La cause la plus connue – les virus de l'hépatite – a toutefois pu être exclue chez les enfants malades grâce à des tests de laboratoire. Julia Bielicki, médecin-chef en pédiatrie et infectiologie à l'Hôpital pédiatrique universitaire de Bâle explique que les virus de l'hépatite ne sont pas toujours en cause:

«Une hépatite légère est aussi un symptôme typique accompagnant de nombreuses infections»

Les cas actuels sont, toutefois, des inflammations graves. Dix-sept des enfants malades ont déjà eu besoin d'une transplantation hépatique et l'un d'entre eux est décédé.

Quelle est l'explication retenue pour l'instant?

Selon les spécialistes, l'explication la plus probable est qu'un virus de la famille des adénovirus est à l'origine de l'inflammation du foie chez les enfants. Ces virus sont également responsables, entre autres, des rhumes. Des cas d'hépatites dues à des adénovirus ont déjà été observés chez des enfants immunodéprimés.

Le fait que des enfants en bonne santé soient touchés est toutefois nouveau. Parmi les petits malades au Royaume-Uni, 77% ont été testés positifs aux adénovirus. Mais cela pourrait aussi être une coïncidence, car les adénovirus sont très répandus à cette période de l'année.

Quelles hypothèses sont-elles formulées sur les infections?

Jusqu'à présent, la spéculation selon laquelle les cas d'hépatite ont été favorisés par une infection préalable au Covid n'a pas été confirmée. Cette hypothèse a été avancée en Inde, où des cas d'hépatite infantile avaient déjà été observés il y a un an après une vague de coronavirus.

Il est plus probable qu'en raison des mesures sanitaires, moins d'enfants aient pu développer une immunité contre les adénovirus et que, par conséquent, ils soient tombés gravement malades après la levée des restrictions.

D'autres possibilités, comme l’existence de nouvelles toxines ou de nouveaux agents pathogènes, sont également envisagées, mais sont peu probables. Les vaccins Covid comme facteurs d’infection peuvent être exclus, car la plupart des enfants concernés n'étaient pas vaccinés au moment de la contamination.

Dans le monde entier, l'attention portée à la maladie est désormais accrue. On s’attend donc à ce que le nombre de cas détectés augmente.

Quelle est la situation en Suisse?

En Suisse, aucune augmentation des cas d'hépatite chez les enfants n'a été observée jusqu'à présent. Des cas bénins apparaissent de temps en temps, les cas graves sont rares.

«Grâce aux réseaux médicaux internationaux existants, les établissements de santé pédiatrique en Suisse sont sensibilisés et examinent en détail les enfants dont la cause de l'hépatite n'est pas claire.»
Julia Bielicki, médecin-chef en pédiatrie

Cette situation augmente les chances de trouver l'agent pathogène.

Quels sont les symptômes?

La maladie se manifeste par:

  • Une perte d'appétit.
  • Des nausées.
  • Des vomissements.
  • De la fièvre.
  • Un sentiment d’abattement.

Un symptôme typique de l'hépatite peut également être la fièvre jaune, c'est-à-dire une coloration jaunâtre des yeux et de la peau. En présence de tels symptômes, il convient de contacter un médecin. Il n'existe pas de traitement spécifique pour l'hépatite. Les stéroïdes peuvent toutefois atténuer la maladie et d'autres médicaments peuvent être administrés pour lutter contre les symptômes.

Pour endiguer la maladie, les mesures préventives telles que l'hygiène générale, se laver les mains et éternuer et tousser dans le pli du coude ou dans un mouchoir sont importantes. (bzbasel.ch)

Traduit et adapté de l'allemand par Tanja Maeder

En parlant d'enfants, cette maman s'occupe de 10 gosses!

La science vous passionne? Par ici

Voilà 5 (très bonnes) raisons de ne pas rêver d'aller dans l'espace

Link zum Artikel

Il est trop facile de pirater un satellite et ça menace Internet

Link zum Artikel

Jeff Bezos se retire d'Amazon pour viser les étoiles

Link zum Artikel

Des cosmonautes s'envolent dans l'espace pour les 60 ans du vol de Gagarine

Link zum Artikel

De l'espace, du jazz et de la terre

Link zum Artikel

L'astronaute Thomas Pesquet décolle et la toile déconne

Link zum Artikel

Comment Thomas Pesquet se fait plaiz avant de s'envoler vers l'ISS

Link zum Artikel

Ça y est! Thomas Pesquet et ses coéquipiers débarquent dans l'ISS

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Joe Biden se rend au Japon pour consolider le leadership américain
Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

L’article