DE | FR

Boris Johnson visé par une enquête parlementaire

Les députés britanniques ont approuvé ce 21 avril l’ouverture d’une enquête parlementaire visant Boris Johnson. Elle devra déterminer si le Premier ministre du Royaume-Uni a sciemment menti au Parlement sur les «soirées» organisées à Downing Street malgré les mesures de confinement.
21.04.2022, 23:0822.04.2022, 09:10

L'affaire du «Partygate» connaît un nouveau tournant. Les députés britanniques ont décidé, jeudi, d'ouvrir une enquête pour déterminer si le premier ministre Boris Johnson a sciemment trompé le Parlement dans ses déclarations justifiant ses soirées organisées en plein confinement. L'affaire concerne des faits datant de juin 2020.

Passée un temps au second plan en raison de la guerre en Ukraine, elle a été relancée la semaine dernière lorsque le principal intéressé a reçu une amende pour manquement aux restrictions anti-Covid en participant à un pot surprise pour ses 56 ans en juin 2020, devenant ainsi le premier chef de gouvernement britannique en exercice sanctionné pour avoir enfreint la loi.

Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Bruxelles le 5 avril 2017.
Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Bruxelles le 5 avril 2017.Image: shutterstock

Par consensus, sans même formellement voter, ils ont décidé de saisir le «Comité des privilèges», qui enquêtera à son tour dans ce scandale autour des fêtes organisées à Downing Street malgré les confinements successifs liés à la pandémie de Covid-19, dans une procédure susceptible, à terme, de contraindre Boris Johnson à la démission. (ats/mndl)

Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides

1 / 22
Envie de vous changer les idées? Voici des animaux hybrides
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cette vidéo d'OVNI serait authentique, selon un expert.

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vexés et frustrés, les Russes convoquent «The Terminator»
Pour Poutine, plus question de bander mou sur le territoire ukrainien. Le taux de testostérone militaire grimpe donc d'un cran avec l'arrivée du BMPT «Terminator». Agile et lourdement blindé, ce «char qui protège les chars» abrite les rêves de victoire d'une armée russe qui, avant les petites avancées dans le Donbass, étaient plutôt abonnée aux pannes à répétition. Portrait.

«Terminator» est né en 1998 et porte tous les espoirs d'une nation. Comme Kylian Mbappé. Ici s'arrêtent les comparaisons, même si Vladimir Poutine abandonnerait volontiers quelques maîtresses et deux ou trois généraux s'il avait l'assurance que son engin de 47 tonnes pouvait se montrer aussi efficace sur la ligne d'attaque que le chouchou d'Emmanuel Macron. Présenté comme la botte secrète du Kremlin, ce gros char au blindage réactif est d'abord une bestiole qui permettrait à l'armée russe de ne pas trébucher définitivement sur la résistance ukrainienne.

L’article