larges éclaircies
DE | FR
International
Sciences

Prix Nobel 2022: 5 scientifiques qui ont été récompensé deux fois

Ces cinq scientifiques ont reçu le prix Nobel à deux reprises

Le prix Nobel est une récompense très convoitée. Le recevoir deux fois est rarissime, cela ne s'est produit qu'à cinq reprises. La dernière ce mercredi.
05.10.2022, 16:3605.10.2022, 16:44

L'Américain Barry Sharpless, couronné mercredi du Nobel de chimie, est la cinquième personne à avoir remporté deux prix Nobel. Mais quatre autres scientifiques ont également eu l'honneur de recevoir ce prix à deux reprises. Petit tour d'horizon.

Marie Curie: Physique, en 1903 et Chimie, en 1911

La Franco-Polonaise Marie Curie, première femme au monde nobélisée, a été récompensée deux fois. En 1903, par le prix de physique, conjointement avec son époux Pierre Curie et Henri Becquerel, puis par le prix de chimie en 1911.

Le premier prix récompensait la découverte de la radioactivité, du polonium et du radium et le second la poursuite de ses recherches sur la radioactivité. Marie Curie est encore à ce jour la seule femme double lauréate.

Linus Pauling: Chimie en 1954 et le prix Nobel de la Paix, en 1962

L'Américain Linus Pauling reçoit le Nobel de Chimie en 1954 pour avoir établi les grands principes de l'architecture des protéines. Militant pacifiste avec son épouse pendant la guerre froide, Pauling s'oppose aux essais nucléaires. C'est à lui que l'on doit la découverte du lien entre les cancers et l'exposition aux radiations.

Sa campagne contre les essais nucléaires contribua à ce qu'ils deviennent souterrains. Elle lui vaut le prix Nobel de la paix en 1962.

John Bardeen: Prix Nobel de Physique en 1956 et 1972

John Bardeen, originaire des Etats-Unis, reçoit son premier prix Nobel de physique en 1956, conjointement avec deux de ses collègues, Walter Brattain et William Shokley, pour l'invention du transistor, un composant électronique qui est utilisé dans la plupart des circuits électroniques aussi bien en basse qu'en haute tension.

La première application du transistor? L'amplification du son dans les casques des standardistes. Puis, en 1952, le transistor permet pour la première fois à des usagers de composer eux-mêmes leurs appels à longue distance, sans passer par une opératrice.

Il obtient son second prix Nobel, toujours en physique, en 1972 pour sa participation à la mise au point de la théorie de supraconductivité à température basse.

La supraconductivité, c'est quoi?
La supraconductivité (ou supraconduction) est un phénomène caractérisé par l'absence de résistance électrique et l'expulsion du champ magnétique — l'effet Meissner — à l'intérieur de certains matériaux dits supraconducteurs.
Wikipédia

Frederick Sanger: Prix Nobel de Chimie en 1958 et en 1980

Le Britannique Frederick Sanger reçoit le Nobel de chimie en 1958 pour son travail sur la structure des protéines, en particulier l'insuline, l'hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. C'est l'invention d'une nouvelle méthode de séquençage qui lui vaut un second Nobel en 1980 (qu'il partage cette fois avec Paul Berg et Walter Gilbert).

La «méthode Sanger», adoptée dans le monde entier, permettra le séquençage du premier génome humain débuté en 1992 et achevé en 2001.

Mais deux organismes ont également reçu à plusieurs reprises le prix Nobel de la Paix:

  • Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), en 1917, 1944 et 1963.
  • Le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), en 1954 et 1981.

(ats/sia)

Souffrez-vous de thalassophobie, la peur des profondeurs?

1 / 30
Souffrez-vous de thalassophobie, la peur des profondeurs?
source: boredpanda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Bolsonaro a pris une sacrée claque
Le Tribunal supérieur fédéral du Brésil a rejeté la demande de révision des résultats du parti de Jair Bolsonaro. Les partisans du président déchu n'acceptent pas la victoire de Lula.

Il n'aura fallu qu'une journée au tribunal supérieur fédéral brésilien (STF) pour rejeter une plainte déposée contre les résultats de l'élection présidentielle. Le Parti libéral estime qu'une partie des résultats du second tour de l'élection présidentielle du 30 octobre ne sont pas valables.

L’article