DE | FR
En quantité raisonnable, le café et le chocolat noirs seraient bénéfiques pour la santé. Mais nous n'avons pas tous la même propension à apprécier leur amertume.
En quantité raisonnable, le café et le chocolat noirs seraient bénéfiques pour la santé. Mais nous n'avons pas tous la même propension à apprécier leur amertume.image: shutterstock

Pourquoi votre goût pour le café noir pourrait vous sauver la peau

Amateurs de café noir bien serré et autres saveurs amères, vous possédez peut-être un avantage génétique sur le reste de l'humanité qui pourrait vous garder en meilleure santé. Voici lequel.
30.12.2021, 11:5230.12.2021, 15:32
Suivez-moi

Le goût pour les boissons et les aliments amers, tels que le café ou le chocolat noir, n'est pas donné à tous. Ce serait juste une caractéristique génétique, indique la dernière étude de la professeure de médecine Marilyn Cornelis, spécialiste autoproclamée du café.

Possédez-vous le «gène pour le café»?

Si vous aimez le café dit «tout nu», toutes mes félicitations: vous êtes l'heureux détenteur d'une caractéristique génétique bien particulière.

Dans une étude précédente, la chercheuse américaine Marilyn Cornelis a découvert qu'il existe une variante génétique expliquant pourquoi certaines d'entre nous consomment plusieurs tasses par jour, alors que d'autres non.

En fait, c'est avant tout une question de métabolisme. Certains individus métabolisent, en effet, la caféine plus rapidement, ce qui a pour effet de dissiper les effets stimulants plus vite. En conséquence, elles doivent donc aligner les ristrettos. «Cela pourrait expliquer pourquoi certaines personnes semblent pouvoir consommer beaucoup de café, alors que d'autres peuvent éprouver des frissons ou devenir très anxieuses», détaille Marilyn Cornelis auprès de CNN.

Plus que le goût, les buveurs de café cherchent un stimulant

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Scientific Reports, Marilyn Cornelis et son équipe ont analysé plus précisément différents types de consommateurs:

  • Les amateurs de café noir profond.
  • Et ceux qui ajoutent de la crème, du sucre et d'autres spécialités.

Conclusion: les buveurs qui présentent le fameux gène du métabolisme rapide face à la caféine préfèrent le café noir et amer.

Selon Marilyn Cornelis, les porteurs de ce gène préfèrent plutôt le café noir parce qu'ils associent la saveur amère à l'augmentation de la vigilance mentale qu'ils recherchent dans la caféine.

«Notre interprétation est que ces personnes assimilent l'amertume naturelle de la caféine à un effet psychostimulant. Elles apprennent à associer l'amertume à la caféine et à la stimulation ressentie.»
Marilyn Cornelis, professeure de médecine à l'Université de Chicago

D'ailleurs, cette même variante se retrouve chez les personnes qui préfèrent le thé nature au thé sucré, et le chocolat noir amer au chocolat au lait.

«Quand les gens pensent à la caféine, ils pensent à un goût amer, donc ils apprécient également le chocolat noir. Il est possible que ces personnes soient simplement très sensibles aux effets de la caféine et qu'elles aient également associé ce comportement avec d'autres aliments amers.»

Un avantage pour la santé...

Là où ça devient intéressant, c'est quand on s'intéresse aux vertus de certains aliments amers sur notre santé.

Par exemple, il semblerait qu'une consommation modérée de café noir (entre trois et cinq tasses par jour) diminue le risque de maladies, telles que:

  • La maladie de Parkinson.
  • Les maladies cardiovasculaires.
  • Le diabète de type 2.
  • Plusieurs types de cancer.
Vive les flavanols!
Pour ce qui est du chocolat noir, d'autres études indiquent qu'en manger quotidiennement (toujours en quantité raisonnable, hein) pourrait contribuer à réduire le risque de maladies cardiaques et de diabète. Cela s'expliquerait par la haute teneur en «flavanols» (des composés antioxydants connus pour améliorer la circulation sanguine) présents dans le cacao. Sachez qu'on en retrouve aussi dans d'autres aliments, comme le thé Oolong, le thé noir, le chou frisé, les oignons, les baies, les agrumes, le soja... et le vin rouge. Youpi!

Et si c'était juste une disposition à consommer des trucs «sains»?

Dans un futur proche, Marilyn Cornelis et son équipe vont tenter de s'attaquer à cette préférence génétique pour d'autres aliments amers, que l'on considère comme «bons pour la santé».

«Cela pourrait montrer que les personnes génétiquement prédisposées à consommer plus de café sont également engagées dans d'autres comportements potentiellement sains»

Mhmh, cela reste à prouver. En attendant, je m'en vais siroter un cappuccino caramel.

A propos de chocolat, chez watson, on a goûté les pires du monde...

Et voici d'autres articles sur la santé, par ici!

Vous n'avez toujours pas eu le Covid? Arrêtez de vous prendre pour un «élu»

Link zum Artikel

«Chemsex»: les dessous de l'alliance du sexe et des amphétamines

Link zum Artikel

Faire du sport après une cuite oui, mais pas n'importe comment

Link zum Artikel

Se soigner du Covid en avalant une pilule? 4 questions sur le Paxlovid

Link zum Artikel
Xi Jinping n'est pas content et il l'a fait savoir pendant le WEF
Le président chinois Xi Jinping a profité du lancement du Forum économique mondial (WEF) en ligne pour dénoncer ceux qui tentent «d'attribuer des responsabilités aux autres» pour la pandémie.

Xi Jiping n'est pas content. Et quoi mieux que le WEF pour le faire savoir? Lundi, lors d'une séance (virtuelle, certes), le président chinois a dénoncé les acteurs mondiaux qui cherchent la confrontation, qu'elle soit politique, économique ou technologique, ainsi que ceux qui cherchent à attribuer à la Chine la responsabilité de la pandémie de Covid.

L’article