DE | FR

«Annulez les Jeux olympiques de Tokyo pour protéger nos vies»

Bild

Des centaines de milliers de japonais ont signé une pétition en ligne afin de faire annuler la cérémonie des JO 2021. Le feuilleton continue...



Des militants anti-JO ont soumis vendredi une pétition demandant l'annulation des Jeux de Tokyo, étant donné que la pandémie ne cesse de s'aggraver au Japon. Les autorités s'apprêtaient d'ailleurs à étendre l'état d'urgence en place sur une partie du pays.

Plus de 352 000 personnes ont signé une pétition en ligne intitulée «Annulez les Jeux olympiques de Tokyo pour protéger nos vies». Elle a été lancée début mai par Kenji Utsunomiya, avocat et ancien candidat au poste de gouverneur de Tokyo.

La vitesse particulièrement rapide avec laquelle les signatures ont été collectées sur la plateforme Change.org au Japon «reflète l'opinion du public». Des sondages, réalisés depuis l'année dernière, montrent que 60 à 70% de la population est opposée à la tenue des Jeux cet été, a déclaré Kenji Utsunomiya à la presse.

Appel du corps médical

Un syndicat de médecins japonais s'est également adressé au gouvernement, afin de l'exhorter à renoncer aux Jeux. «Nous nous opposons fortement à la tenue des Jeux de Tokyo à un moment où les gens dans le monde entier se battent contre le nouveau coronavirus», affirment les médecins, pour qui «il est impossible de tenir des Jeux sûrs pendant la pandémie».

«Cette fois, la question est de savoir à quoi nous donnons la priorité, la vie ou une cérémonie et un événement appelés Jeux olympiques»

Lanceur de la pétition

Utsunomiya, avec cette pétition, a demandé à la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike d'exhorter le CIO à annuler ces Jeux. «Le CIO a le droit de prendre la décision d'annuler ou non les Jeux, mais Tokyo, en tant que ville hôte, devrait demander instamment au CIO d'annuler les Jeux», a-t-il déclaré.

Ces activistes ont envoyé leur pétition par courriel au CIO et au Comité international paralympique (CIP) et adresseront ensuite des courriers postaux aux organismes internationaux, tout en prévoyant de soumettre le même texte au gouvernement japonais et au comité d'organisation des Jeux de Tokyo. Cette initiative intervient, alors que le Japon devait étendre l'état d'urgence lié au coronavirus, actuellement en place dans six départements, dont celui de Tokyo, à trois autres départements avant la fin de la journée. (ats/afp)

Le défilé de l'armée russe sur la Place Rouge

1 / 14
Le défilé de l'armée russe sur la Place Rouge
source: sda / maxim shipenkov
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Sur TikTok, on se met à poil... ou presque!

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux Olympiques de Tokyo

L'annonce, faite mardi par Pyongyang, met un terme aux espoirs de Séoul d'utiliser les JO pour susciter une relance du processus de discussion entre Pyongyang et Washington.

La participation de la Corée du Nord aux derniers JO d'hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud, avait été un facteur décisif dans le spectaculaire rapprochement diplomatique intervenu en 2018.

Kim Yo Jong, sœur du leader nord-coréen Kim Jong Un, avait assisté aux Jeux en tant qu'envoyée de son frère, et la participation nord-coréenne avait été entourée d'une grande publicité.

Le président sud-coréen Moon Jae-in avait saisi l'opportunité pour entreprendre une médiation entre Pyongyang et …

Lire l’article
Link zum Artikel