DE | FR
Les Américains vont devoir payer 1,50 dollars de plus par mois pour avoir accès à des films comme «Don't Look Up» avec Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence.
Les Américains vont devoir payer 1,50 dollars de plus par mois pour avoir accès à des films comme «Don't Look Up» avec Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence.Image: sda

Aux Etats-Unis, Netflix va douiller plus sans rien offrir de plus

Le géant du streaming augmente encore ses prix de quelques dollars pour les clients américains et canadiens, alors qu'il n'apporte rien de nouveau à son offre. Oops.
19.01.2022, 04:5519.01.2022, 07:01

Pour Netflix, qui compte environ 75 millions de clients aux Etats-Unis, le fait d'augmenter ses tarifs de 1,50 dollar (1,40 franc) de plus par mois équivaut à 1,35 milliard de dollars de nouveaux revenus annuels. Et tout cela, sans pour autant apporter une nouvelle valeur ajoutée à ses clients. C'est un excellent modèle économique: plus d'argent, à travail égal! Aucune information n'a encore filtré sur des mesures similaires en Suisse et en Europe.

Les prix d'un abonnement à la plateforme de streaming n'ont cessé d'augmenter ces dernières années:

  • Le plan standard est passé de 13 à 14 dollars par mois à la fin de 2020, après être passé précédemment de 11 à 13 dollars en 2019;
  • Avant cela, Netflix a augmenté les prix en 2017 et 2015;
  • Lorsque Netflix a annoncé sa première augmentation de prix à grande échelle en 2014, la société était tellement inquiète de perdre des abonnés à cause d'une hausse de 1 dollar par mois qu'elle a laissé les membres existants conserver leur prix pendant deux ans. Mais ça, c'était avant. Bien avant la pandémie.

Pour sa «décharge», Netflix se bat également contre la hausse des coûts de production. Selon Variety, l'année dernière, la California Film Commission (l'institut californien du film) a constaté que les protocoles en place pour lutter contre le Covid-19 ajoutaient 5% au coût des budgets de production des films et des émissions de télévision.

Par ailleurs, les consommateurs américains consacrent de plus en plus d'argent au streaming, dépensant désormais 55 dollars par mois en moyenne, avec 4,5 abonnements pour avoir accès à plusieurs plateformes diffusant des séries et des films.

Néanmoins, ces augmentations régulières soulèvent la question suivante, et pas qu'aux Etats-Unis: «Est-ce que ça vaut vraiment le coup?» Pas sûr.

Ailleurs, sur la planète: Boris Johnson fait un peu trop la fête et les citoyens le lui rendent bien

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'Occident a un plan pour empêcher la Russie de causer une famine mondiale
Le blocus maritime imposé par la Russie en Mer Noire empêche l'Ukraine de livrer ses céréales aux pays qui en sont dépendants. Pour éviter une crise alimentaire, l'Occident cherche des solutions pour ouvrir un passage.

Le blocus organisé par la Russie en Mer Noire pourrait causer une famine mondiale. Les bateaux militaires de Poutine, au large d'Odessa, empêchent l'Ukraine d'exporter ses céréales. Celles-ci sont pourtant capitales pour certains pays. A titre d'exemple, l'Erythrée, la Somalie, l'Egypte ou encore le Liban en sont si dépendants que la survie de leur approvisionnement en nourriture et donc de leur population en dépend.

L’article