DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

Les diplomates de l'ONU quittent la salle lors du discours du ministre russe

Une centaine de diplomates ont quitté un discours du ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, mardi à Genève, pour protester contre l'invasion Russe.
02.03.2022, 12:3202.03.2022, 19:14
Suivez-moi

Des dizaines de diplomates ont quitté le discours prononcé par le ministre russe des affaires étrangères devant le forum des droits de l'homme des Nations unies, mardi.

Sergueï Lavrov s'adressait à distance au Conseil des droits de l'homme des Nations unies, après avoir annulé sa participation en raison du blocage de sa trajectoire de vol par des États de l'UE, selon la mission russe à Genève, lorsque des délégués du Royaume-Uni, des États-Unis et de l'UE ont commencé à sortir en signe de protestation.

Yevheniia Filipenko, ambassadrice de l'Ukraine auprès des Nations unies, a déclaré que l'organisation doit adopter une «position très ferme pour défendre ses propres principes».

«Ce que la Russie a fait à l'Ukraine est une attaque contre les fondements de l'ONU, les fondements de notre coopération»
Yevheniia Filipenko, ambassadrice de l'Ukraine auprès des Nations unies
Vidéo: watson

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pourquoi faudrait-il dire «Kyiv» au lieu de «Kiev»?

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

La Bourse de Moscou n'a pas résisté aux sanctions économiques occidentales

Link zum Artikel

Russie-Ukraine: Twitter relâche la pression avec des blagues (si, si)

Link zum Artikel

Les avoirs financiers de Poutine suscitent les thèses les plus folles

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Grenoble, les femmes pourront porter un burkini (ou rien du tout)
C'est la fin (enfin presque) d'un thème qui a enflammé la politique nationale française ces dernières semaines: désormais, il sera possible de porter un burkini dans les piscines de Grenoble. Mais aussi, de nager seins nus.

Le dossier défraye la chronique depuis déjà plusieurs semaines et a alimenté des débats enflammés à l'approche des élections législatives du 12 et 19 juin. Et voilà, c'est décidé: le conseil municipal de Grenoble a validé lundi une modification du règlement des piscines. Après de longs débats, porter un burkini pour se baigner a été autorisé.

L’article