DE | FR

Les employés d'Amazon disent non à la formation d'un syndicat

FILE - In this Tuesday, Feb. 9, 2021, file photo, Michael Foster of the Retail, Wholesale and Department Store Union holds a sign outside an Amazon facility where labor is trying to organize workers in Bessemer, Ala. Nearly 6,000 Amazon warehouse workers in Bessemer are deciding whether they want to form a union, the biggest labor push in the online shopping giant's history. Mail-in voting started in early February. Ballots must be received by the end of Monday March 29, 2021. The National Labor Relations Board starts counting votes the next day. (AP Photo/Jay Reeves, File)
Michael Foster

La guerre est déclarée entre le syndicat RWDSU et Amazon. Image: sda

Une majorité des employés d'Amazon en Alabama se sont prononcés contre la formation d'un syndicat. Une victoire pour le géant du commerce en ligne.



Les syndicalistes ont perdu face à Amazon vendredi. Et pour cause, les travailleurs de son entrepôt géant en Alabama ont voté contre la formation d'un syndicat. 1608 votes «non» contre seulement 696 «oui». Des centaines de voix restaient à compter, mais ne suffisent pas pour combler la marge de victoire d'Amazon, souligne le New York Times.

Un peu plus de 5800 employés étaient appelés à se prononcer, et 3215 bulletins ont été reçus.

Une défaite pour les démocrates qui intervient alors que le président Joe Biden a marqué son soutien à l'effort syndical, tout comme le sénateur Bernie Sanders, indépendant du Vermont. La pandémie, qui a poussé des millions de personnes à faire des achats en ligne, a également mis en lumière le sort des travailleurs «essentiels». Il a aussi soulevé des questions sur la capacité d'Amazon à assurer la sécurité de ses employés.

Des cadences infernales

Les salariés pro-syndicats se plaignent de cadences infernales et du manque de protections en matière de sécurité (notamment contre le Covid-19). Les salaires sont insuffisants, selon eux, par rapport au travail demandé.

De son côté, Amazon se défend en rappelant que les salaires démarrent à 15 dollars de l'heure (plus du double du salaire minimum dans l'Alabama). Il assure aussi fournir des avantages sociaux, comme la couverture santé, et que ses employés disposent des pauses nécessaires.

Le mouvement de Bessemer a pris une dimension nationale. Sur le terrain, Amazon a fait valoir ses arguments contre la syndicalisation à coups de textos, d'affiches et de réunions d'information hebdomadaires dans l'entrepôt depuis des mois. Les syndicalistes démarchaient les employés à l'entrée de l'entrepôt jour et nuit. (ga/hk)

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Plus d'articles «Actu»

Biden appelle le Congrès à réguler la vente d'armes

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

La Suisse «inondée de drapeaux arc-en-ciel» pour le mariage pour tous

Link zum Artikel

Le rappeur américain DMX est mort à 50 ans

Hospitalisé depuis une semaine après une crise cardiaque, le rappeur et acteur DMX est décédé, ont annoncé ses proches ce vendredi.

Le rappeur et acteur américain Earl Simmons, connu sous le nom de DMX, est décédé vendredi dans un hôpital de White Plains, dans l'Etat de New York. Il avait 50 ans.

Simmons avait été hospitalisé début avril après une crise cardiaque et avait depuis été maintenu en vie artificiellement. Les détails sur la raison de l'attaque n'avaient pas été rendus publics dans un premier temps.

Le rappeur est devenu célèbre dans les années 1990 avec des tubes tels que «Party Up» et «Get At Me Dog». Il a …

Lire l’article
Link zum Artikel