stratus fréquent
DE | FR
International
ukraine

Ukraine: les soldats russes sont démoralisés

«On nous envoie à l'abattoir»: les conversations des soldats russes dévoilées

Le New York Times a dévoilé des milliers d'appels téléphoniques passés par les soldats russes depuis le front ukrainien. Des conversations édifiantes sur le moral des troupes de Poutine.
29.09.2022, 19:1230.09.2022, 11:17

En février 2022, la capitale ukrainienne était censée tomber en quelques jours, mais les choses se sont passées différemment. Les forces d'invasion se sont heurtées à une résistance et à des difficultés inattendues. La bataille de Kiev s'est soldée par un échec.

Des tranchées aux maisons occupées de Boutcha, les soldats russes ont passé des milliers de coups de fil à leurs épouses, copines, amis et parents restés aux pays. Une violation flagrante des ordres. Ils ne le savaient pas, mais quelqu'un était en train de les écouter: le gouvernement ukrainien, qui a intercepté des milliers d'appels téléphoniques.

Ces enregistrements, jamais divulgués, ont été remis en exclusivité au New York Times, qui a passé deux mois à vérifier leur authenticité et à les traduire.

Le résultat donne un aperçu poignant de la situation vécue en première personnes par les soldats déployés lors de la campagne de Kiev. Echecs sur le champs de bataille, difficultés logistiques, exécution de civils, tout y passe. Des conversations qui en disent beaucoup plus que mille rapports. Sélection.

Sergueï à sa mère

«Personne ne nous a dit que nous allions à la guerre. Ils nous ont prévenus un jour avant notre départ»

Aleksandr

«Poutine est fou. Il veut prendre Kiev. Mais il n'y a aucun moyen de le faire»

Roman

«Tout ici est ancien. Ce n'est pas moderne comme ils le montrent à la télé»

Sergueï à sa mère

«Maman, cette guerre est la décision la plus stupide que notre gouvernement ait jamais prise, je pense»
A Russian Ka-52 helicopter gunship is seen in the field after a forced landing outside Kyiv, Ukraine, Thursday, Feb. 24, 2022. Russia on Thursday unleashed a barrage of air and missile strikes on Ukra ...
Un hélicoptère russe détruit à Hostomel, près de Kiev.Image: sda

Sergueï à sa copine

«Ils veulent juste tromper les gens à la télé. Ils disent: "Tout va bien, il n'y a pas de guerre, juste une opération spéciale." Mais en réalité, c'est une putain de guerre»

Sergueï à sa mère

«Il y avait 400 parachutistes. Et seuls 38 d'entre eux ont survécu... Parce que nos commandants ont envoyé les soldats à l'abattoir»

Sergueï à son père

«Les chars et les véhicules blindés brûlaient. Ils ont fait exploser un pont et un barrage. Les routes ont été inondées. Maintenant, on ne peut plus bouger»
La destruction à Boutcha.
La destruction à Boutcha.Image: sda

Andrey à son partenaire

«L'ambiance est si négative, putain. Un gars pleure, et un autre est suicidaire. J'en peux plus, j'en ai marre d'eux»

Yevgeniy

«Nos gars sont des putains de sauvages..... Ils volent tout. Des télés, des putains de hachoirs à viande, des tournevis et des putains de valises»
FILE - A lifeless body of a man with his hands tied behind his back lies on the pavement in Bucha, Ukraine, Sunday, April 3, 2022. Associated Press journalists in Bucha, a small city northwest of Kyiv ...
Une victime exécutée à Boutcha.Image: sda

Aleksandr à son partenaire

«Nous roulions dans la ville, en retournant au poste. Des corps gisaient sur la route, personne ne les avait ramassés. Ils étaient des putains de civils»

Sergueï à sa mère

«Il y a une forêt où se trouve le quartier général de la division. J'y suis entré et j'ai vu une mer de cadavres habillés en civil. Une mer. Je n'ai jamais vu autant de cadavres dans ma putain de vie. On ne peut pas voir où ils s'arrêtent»

Cet ancien soldat de Poutine déchire son passeport devant la caméra

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie veut moderniser son arsenal nucléaire et snobe les Etats-Unis
Le réarmement plutôt que le désarmement: la Russie veut renforcer ses forces nucléaires. Le Kremlin ne cesse de menacer d'utiliser l'arme nucléaire dans sa guerre en Ukraine.

L'année prochaine, la Russie veut mettre l'accent sur ses forces nucléaires et sur la construction d'une infrastructure à cet effet. Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré, mercredi, à la télévision, qu'il fallait travailler à l'amélioration de la capacité de combat des unités de missiles.

L’article