International
Vidéo

BFMTV: Sandrine Rousseau se vautre en direct et c'est gênant

Image

Sandrine Rousseau se vautre en direct sur BFMTV et c'est gênant

«Nous avions la gorge qui...» La gorge qui quoi, Sandrine Rousseau?
31.10.2022, 10:3903.11.2022, 11:14
Plus de «International»

Ah, cette satanée joie malveillante qui nous fait pouffer à chaque fois qu'une langue fourche. Qui plus est en direct, sur une chaîne gorgée d'audience. Alors quand c'est la langue de l'une des politiciennes françaises les plus promptes à refaire le portrait de son voisin, à chaque fois qu'elle est conviée sur un plateau... bref, voici un petit délice totalement gratuit.

Ce week-end, l'élue d'Europe Ecologie-Les Verts a participé à une large manifestation, réunissant plusieurs milliers de personnes en soutien aux opposants à la construction d’une «mégabassine» d’eau à Sainte-Soline, en France. Sur le plateau de BFMTV, dimanche à mi-journée, Sandrine Rousseau a été invitée à réagir aux violents affrontements qui ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants.

Vidéo: watson

Quand, soudain, Rousseau explique comment des gaz lacrymogènes ont un peu... incommodé les militants. Une séquence qui a fait trébucher l'élue, par deux dois.

«Nous avions la gorge qui grattions, nous avions les yeux qui brûlions»

Aïe, oui: ça pique. Mais pas forcément à la gorge ou sous les paupières. Twitter (évidemment) ne s'est pas retenu de rire très fort. Lundi matin, certains n'étaient même pas encore remis de leurs émotions. Sans rancune, Sandrine!

(fv)

Génance: Sandrine Rousseau se vautre sur BFMTV
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le Hezbollah veut venger la mort de l'un de ses chefs
Alors que les espoirs de trêve s'amenuisent dans la bande de Gaza, la situation s'aggrave à la frontière avec le Liban. Comment Israël réagit-il aux tirs de roquettes du Hezbollah?

Pour la première fois depuis le 7 octobre, le Hezbollah a tiré des roquettes sur la ville de Tibériade, au nord d'Israël. De là, il y a environ 50 kilomètres jusqu'à la frontière entre le Liban et Israël. Il est rare que des projectiles du Hezbollah pénètrent aussi profondément en territoire israélien. Mais il y a quelques jours seulement, un drone de la milice chiite a presque atteint la ville voisine de Nazareth. L'attaque la plus profonde en Israël jusqu'à présent. La milice étend ses attaques – et pas seulement d'un point de vue géographique.

L’article