DE | FR

Assaut du Capitole: Ivanka Trump témoigne une semaine après son mari

Image: sda
Proche conseillère de son père Donald Trump lorsqu'il était à la Maison-Blanche, Ivanka Trump n'était pourtant pas assignée à comparaître.
06.04.2022, 05:0806.04.2022, 06:35

Ivanka Trump, la fille de l'ancien président américain, a témoigné mardi devant la commission parlementaire, qui cherche à faire la lumière sur le rôle joué par Donald Trump dans l'attaque du 6 janvier 2021 contre le Capitole. Son époux Jared Kushner avait été convoqué quelques jours plus tôt.

«Elle répond aux questions. Je veux dire, sans s'étendre, mais elle répond. Elle est venue de son propre chef. Cela a une valeur significative.»
Le président de la commission, Bennie Thompson

Elle avait été invitée en janvier à s'exprimer devant cette commission de la chambre des représentants, composée en majorité d'élus démocrates.

Ils avaient alors affirmé détenir des preuves montrant qu'elle avait tenté de convaincre son père d'appeler à mettre un terme aux violences au moment où une foule de ses partisans s'était violemment introduite au congrès le 6 janvier 2021, pour empêcher les parlementaires de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

800 témoins entendus

Les élus s'intéressent à «toute conversation» dont elle aurait été témoin ou à laquelle elle aurait participé, notamment un appel téléphonique de Donald Trump le matin du 6 janvier. Il aurait alors tenté de forcer son vice-président Mike Pence à arrêter le comptage des votes des grands électeurs, qui devait acter la victoire du démocrate Joe Biden à l'élection de novembre 2020.

La commission a déjà entendu près de 800 témoins, dont Jared Kushner la semaine dernière pendant six heures. Kushner, époux d'Ivanka Trump, était également un proche conseiller de Donald Trump. Son témoignage avait été «utile» à la commission, selon l'un de ses membres, Elaine Luria.

Ces témoignages interviennent après plusieurs révélations dans la presse sur les mois précédant l'assaut, qui avait ébranlé la démocratie américaine. Virginia Thomas, militante conservatrice et épouse du doyen des juges à la cour suprême Clarence Thomas, a par exemple envoyé plus de 20 messages entre novembre 2020 et janvier 2021 à Mark Meadows, chef de cabinet de Donald Trump, l'implorant de bloquer la victoire de Joe Biden.

La commission s'approche de la conclusion de son enquête et prévoit de tenir des auditions publiques au printemps. (ats/jch)

Rien à voir: Un Australien découvre le cadavre d'une étrange créature sur la plage.

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vadim Chichimarine: «Pardon. Je ne voulais pas tuer votre mari»
Deuxième jour du procès historique pour crime de guerre à Kiev. L'accusé a été confronté, jeudi, à la veuve de sa victime, un «conducteur de tracteur, un citoyen inoffensif». En s'engageant dans l'armée, le sous-officier russe Vadim Chichimarine, 21 ans, ne s'attendait pas à devoir faire la guerre. Sa maman, effondrée, ne comprend pas comment il a pu appuyer sur la gâchette en étant «sobre».

«La perte de mon mari est tout pour moi. Il était mon protecteur.» La Cour d'appel de Kiev a beau être plus grande que le petit tribunal qui a accueilli, mercredi, la première session du procès, les places sont toujours chères. Hier, Vadim Chichimarine, sous-officier russe de 21 ans, accusé d'avoir abattu un homme en février dernier, a plaidé coupable. Les chefs d'accusation: crime de guerre et meurtre avec préméditation.

L’article